Le ministère marocain des AE rejette les déclarations « irresponsables » d’un chef de parti politique au sujet de la Mauritanie

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC) a réagi vigoureusement aux propos jugés « dangereux » et « irresponsables » du Chef de parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat selon lesquels la Mauritanie serait « une terre marocaine ».

Dans un communiqué publié ce lundi, le ministère dit avoir suivi, avec « préoccupation », la polémique suscitée par les déclarations dangereuses et irresponsables du secrétaire général du parti de l’Istiqlal au sujet des frontières et de l’intégrité territoriale de la République islamique de Mauritanie.

« Le MAEC rejette vigoureusement ces déclarations qui portent atteinte aux relations avec un pays voisin frère et démontrent une méconnaissance profonde des orientations de la diplomatie marocaine, tracées par SM le Roi et qui prônent le bon voisinage, la solidarité et la coopération avec la Mauritanie sœur ».

« Le Maroc déclare officiellement son respect total des frontières connues et reconnues, par le droit international, de la république islamique de Mauritanie et son intégrité territoriale ».
Le Royaume est « confiant » que la République islamique de Mauritanie, son président, son gouvernement et son peuple, « ne donneront aucune importance à ce type de déclarations qui ne nuisent qu’a la crédibilité de la personne qui les a faites ».

Le Maroc est animé d’une volonté sincère de développer ses relations avec la Mauritanie et de les hisser au niveau d’un partenariat stratégique, fondé sur les liens historiques forts entre les deux peuples frères, la confiance et le respect mutuels.

« Malheureusement, par ce genre de déclarations, qui manquent manifestement de retenue et de maturité, le secrétaire général du parti de l’Istiqlal verse dans la même logique des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume et qui combattent son retour légitime à sa famille institutionnelle africaine ».

Le leader du parti de l’Istiqlal, qui s’exprimait samedi lors d’un meeting de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), a déclaré que « la Mauritanie est une terre marocaine et que les frontières du Maroc s’étendent de Sebta au nord jusqu’au fleuve Sénégal au sud ».

Réagissant dimanche à ces propos, le parti présidentiel en Mauritanie, l’Union pour la République (UPR) a indiqué que l’atteinte à la souveraineté et à l’indépendance de la Mauritanie « n’est pas la meilleure façon pour traiter les questions et les dossiers épineux et ne mènera pas à la résolution du conflit du Sahara occidental ».

L’UPR a appelé « tous les dirigeants du parti de l’Istiqlal et l’élite marocaine à présenter des excuses au peuple mauritanien, qui se réserve le droit de répondre convenablement à ces provocations ».
Source:HA/APA

6,169 total views, 31 views today


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !