in

Suicide d’un haut responsable égyptien accusé de gabegie

L’ex secrétaire général du Conseil d’Etat égyptien, Wael Chalabi, l’un des principaux accusés dans une grande opération de gabegie, a été retrouvé mort dans le lieu de sa détention au siège de l’Autorité de contrôle administrative, a-t-on appris de source sécuritaire au Caire.

M. Chalabi s’est suicidé quelques heures après la prise de la décision de le mettre en garde à vue dans des accusations relatives à la gabegie et la réception de pots-de-vin.

L’Autorité de contrôle administrative est la partie chargée de la lutte contre la corruption dans les institutions publiques égyptiennes.

Quant au Conseil d’Etat, il est l’un des trois piliers du pouvoir judiciaire et est chargé d’examiner les conflits administratifs avec le gouvernement égyptien.

M. Chalabi avait été limogé de son poste il y a deux jours. Il avait été arrêté avec l’un de ses collègues au Conseil d’Etat, en l’occurrence le responsable des achats au Conseil, Gamal al-Labban, accusé de corruption.

Le procureur général a interdit la publication dans cette affaire, exception faite des communiqués rendus publics par son bureau.

SOURCE:MOO/cat/APA

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

La libération de Karim Wade, un des évènements de l’année 2016 au Sénégal

Mohammed VI rénove et rebaptise la Mosquée d’Antsirabe du nom de son grand-père