Nigéria

Le Nigéria frappé par un attentat suicide

Maiduguri visée par des attaques terroristes

Le Nigéria vient d’être à nouveau le théâtre d’attentat suicide perpétré par les islamistes à Borno dans le nord-est du pays. C’est la ville Maiduguri qui a été l’objet de cette attaque terroriste orchestrée le dimanche 22 novembre par une femme kamikaze près d’un poste de contrôle des forces de l’ordre de la ville. Le bilan provisoire fait état de 8 morts et de 7 blessés. Par le passé, la principale ville de cet état avait déjà été victime d’une attaque survenue dont la plus récente date de Juin dernier. C’est dans cette ville symbolique qui est la capitale de Borno que l’insurrection islamiste de Boko Haram a vu le jour en 2002.

Une insurrection qui prend de l’ampleur

La menace terroriste gagne malheureusement du terrain dans la région du nord au Nigéria en dépit des efforts fournis par les autorités nigérianes pour éradiquer ce fléau. En l’espace d’une semaine ce sont trois grandes villes qui ont été victimes des attaques attribuées aux islamistes. A kano, deux femmes kamikazes se font exploser dans un marché tuant environ une quinzaine de personnes présentent autour d’eux le mercredi dernier. Dans cette même perspective, la secte Boko Haram a mené des attaques dans une ville du Cameroun frontalière du Nigéria. Et ce dimanche, c’est au tour de Maiduguri d’être victime des tueries islamistes.

Des femmes au rang des islamistes, une nouvelle arme de guerre ?

Depuis un certain moment, la secte islamiste mise sur une nouvelle stratégie orientée vers la gente féminine. Le choix de Boko Haram se porte de plus en plus vers des femmes kamikazes pour mettre à exécution leurs projets d’attentats. Ce choix s’explique par le fait que la femme en général passe pour le moins inaperçue lors des contrôles de sécurité et peuvent donc facilement atteindre des cibles de choix. Avec cette nouvelle ruse maléfique qui instrumentalise les femmes à des fins diaboliques, les autorités du pays doivent redoubler de vigilance et relever d’un cran le niveau de sécurité actuel du pays.

L’arrivée du nouveau président a-t-il changé la donne ?

Le peuple nigérian, en l’occurrence les nordistes ont fondé beaucoup d’espoir en l’élection de Muhammadu Buhari à la tête du pays. Ils attendent beaucoup du nouveau président notamment dans la lutte pour l’éradication de la secte islamiste qui continue toujours de semer la terreur au pays et dans la sous-région. Le chef d’état qui se veut inflexible et déterminé à honorer ses promesses tenues au cours de sa campagne a un lourd chantier qui l’attend, celui de la sécurisation intégrale du territoire nigérian pour garantir la libre circulation des biens et des personnes.

32,256 total views, 118 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut