Nigéria

Nigéria: Inauguration officielle du TGV en Afrique de l’ouest

TGV Nigéria

Le Nigéria vient de donner un coup d’accélérateur à son développement avec l’inauguration officielle du TVG ce mardi 26 juillet 2016, une grande première en Afrique de l’Ouest. Le tout premier train à grande vitesse relie Abuja la capitale à la ville de Kaduna située dans le nord-ouest du pays. Initié sous le mandat de l’ancien président Nigérian Goodluck Jonathan, ce projet ambitieux, dont le coût est estimé à 849 millions de dollars, a été financé par une institution bancaire chinoise.

Les nigérians à l’ère du train à grande vitesse

Au Nigéria, le trafic ferroviaire vient de recevoir une bonne bouffée d’oxygène grâce à la mise en service du tout premier train à grande vitesse au pays. L’actualité nigériane de ce jeudi 26 juillet est dominée par un événement technologique exceptionnel, l’inauguration officielle du TVG à Abuja. La première ligne de train à grande vitesse en Afrique de l’Ouest reliera pour l’instant la capitale nigériane à la ville de Kaduna dans le nord-ouest du pays. Près de cinq après l’initiation de ce projet, la 1ère puissance économique du continent africain commence sa transition vers des trains plus rapides. Roulant à une vitesse maximale de 150km/h, le coup de sa réalisation s’évalue à 849 millions de dollars, un financement que l’Etat nigérian a obtenu auprès d’une banque chinoise.

Un TGV low-caost au Nigéria

Au-delà de la rapidité qui les distingue des autres, les trains à grande vitesse sont connus pour être un peu plus chers d’accès. Mais les autorités nigérianes ont décidé de rendre plutôt accessibles à tous cette merveille de la technologie qui a révolutionné les voyages effectués sur les lignes ferroviaires. Pour voyager en première classe à bord du TVG au Nigéria, il faudra débourser quelques 2 euros, tandis que le coût du ticket en seconde classe se situe autour des 1,50 euros. L’objectif est de permettre au plus grand nombre de nigérian de pouvoir de relier de longues distances sans trop dépenser.

Après l’inauguration officielle, place au déploiement à l’intérieur

Cette grande première en Afrique de l’Ouest sera pour le moment accessible aux voyageurs qui souhaitent relier l’axe Abuja-Kaduna. Mais les autorités nigérianes comptent élargir l’accès du TGV à d’autres villes du pays : «C’est génial et ce n’est qu’un début. Bien sûr vous connaissez l’histoire du train au Nigéria. C’est l’un des projets prioritaires du président. Et le projet reliera Kaduna à Kano puis Lagos et la ville côtière de Calabar », explique John Oyegun, président de l’APC (All Progressives Congress), le parti politique de l’actuel chef d’état nigérian.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_hansenn

26,777 total views, 115 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut