Nigéria

Arnaque internet au Nigéria : Interpol arrête le plus gros escroc nigérian

Interpol vient de réaliser un coup de filet exceptionnel dans la lutte contre l’arnaque internet au Nigéria. Dans un communiqué rendu public sur son site web en date du 1er août 2016, l’organisation internationale de police criminelle a annoncé avoir mis aux arrêts un cybercriminel nigérian dont les victimes se comptent par centaines à travers le monde. Considéré comme le plus gros escroc de l’état fédéral, l’homme connu nous le nom de « Mike » aura causé à l’ensemble de ses victimes un préjudice financier qui s’élève à 60 millions de dollars.

Fin de cavale pour l’arnaqueur professionnel dénommé « Mike »

Les services d’Interpol viennent de mettre fin à un vaste réseau d’arnaque internet qui opérait au Nigéria, l’Etat le plus peuplé du continent noir. L’arrestation du fraudeur professionnel de renommée mondiale connu sous le pseudonyme de «Mike » est l’un des faits marquants de l’actualité en Afrique de l’ouest. Dans la journée du lundi 1er août 2016, l’organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) a annoncé sur son site web avoir mis la main sur un escroc nigérian, probablement l’un des plus grands fraudeurs, dans le sud de l’Etat fédéral. Le cybercriminel a été intercepté dans le sud du pays, plus précisement dans la ville de Port-Harcourt, capitale de l’Etat Rivers, une zone où l’exploitation pétrolière est à son paroxysme. Son arrestation intervient suite à une franche collaboration entre Interpol et la commission nigériane chargée de la répression des crimes économiques (EFCCC). Agé de 40 ans, le criminel arrêté laisse derrière lui un énorme préjudice financier estimé à des dizaines de milliards de francs CFA.

Ce que l’arnaque internet a rapporté au cybercriminel

En l’espace de plusieurs années, l’arnaqueur connu sous le nom de « Mike » s’est forgée une réputation internationale dans la cybercriminalité, à en juger par la longue liste de pays où il a fait des victimes : « Le réseau a piraté des comptes mail de petites et moyennes entreprises dans le monde entier, y compris en Australie, au Canada, en Inde, en Malaisie, en Roumanie, en Afrique du Sud, en Thaïlande et aux Etats-Unis », précise Interpol dans un communiqué sur son site internet. L’escroc nigérian s’est aussi fait une belle fortune dans l’arnaque en plus de sa réputation. Au total, il aura extorqué plus de 60 millions de dollars à ses victimes, soit un crime financier estimé à plus de 35 milliards de francs CFA. A en juger par le montant colossal de cette escroquerie lancée depuis le Nigéria, il va de soi que l’homme n’a pas agi tout seul.

L’escroc nigérian, cerveau d’un vaste réseau de cybercriminels

L’arnaqueur nigérian « Mike » a mis en place et opéré ces arnaques avec l’aide de plusieurs complices. Le fraudeur était même à la tête d’un vaste réseau d’escroquerie sur internet composé de dizaines de complices. En marge du coup de filet exceptionnel réalisé par Interpol, 40 autres collaborateurs de l’escroc nigérian ont été mis aux arrêts. Pour l’instant, aucun chiffre officiel n’a été donné par les autorités nigérianes ni par l’organisation internationale de police criminelle sur le nombre exact des personnes impliquées dans ce réseau d’arnaque. Les deux organisations de lutte contre la répression des crimes financiers sur le fait que le circuit serait composé de plus de 40 personnes. Interpol a également révélé que « Mike » le fraudeur était aux commandes d’un gros réseau de blanchiment d’argent aux USA, en Chine Populaire et dans certains pays d’Europe.

19,288 total views, 69 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut