PEOPLE

Tiken Jah Facoly : la polémique continue

Connu pour sa grande implication dans la politique l’artiste musicien Tiken Jah Facoly n’a pas dérogé à ses habitudes. Il a encore « frapper un grand coup » avec son nouveau titre ‘’utopie’’ dans lequel il tire a boulet rouge sur le gouvernement en place.

Les journaux africain ne se sont pas fait conter l’actualité et en parle avec verve. Les réseaux sociaux ne sont pas en marge non plus. Les avis sont mitigés face aux critiques assez cru que l’artiste a faite à l’endroit du pouvoir en place. Certains applaudissent, d’autres par contre sont outré. La toile est en ébullition. Beaucoup d’encre coule et certains n’y vont pas avec le dos de la cuillère, les injures fusent et les points de vu multiples.
Les fans incontestés restent stoïques aux commentaires acerbes. Au contraire ils soutiennent mordicus que l’artiste est resté égale à ses principes et que son combat est noble et vrai. Selon eux il n’a pas fermer les yeux sur la situation qui prévalait dans le pays depuis quelques années déjà pour des raisons partisanes et qu’aucun pouvoir méritant d’être critiquer ne saurait passer entre les mailles des dénonciations de l’artiste.
Par ailleurs il y a des personnes qui vont jusqu’à demander à l’artiste de rentrer au pays pour crier son mécontentement que de rester a milles lieux. Le point d’ombre qui demeure dans leur esprit face à cette situation est qu’ils n’arrivent pas à comprendre le revirement du chanteur, lui qui il y a quelques années militait en faveur du pouvoir en place. A t-il été berner par des promesses de campagne qui n’ont jamais été réalisées ?? Ces questions auront certainement des réponses un jour mais pour l’heure il n’y en a aucune.

Les causes de ce remous

Suite au grognement incessant des populations contre la cherté de la vie et les conditions de vie qui durcissent à mesure que les jours avance, l’artiste vient de faire sortir un single intitulé « utopie » dans lequel il dénonce des travers du gouvernement. Dans cette chanson l’artiste ne marche pas ses mots. On peut l’entendre dire: « Quand on apprend qu’on veut l’émergence avec des ministres bon à rien prêt à tout, avec des enfants en conflit avec la loi, et des jeunes mendiant. C’est de l’utopie ». Il va jusqu’à tirer la sonnette d’alarme en prévenant contre « des guerres de succession au sommet de l’état ».

L’artiste aurait-il gain de cause ?

Tiken Jah a été un militant actif pour le départ du précédent régime. La polémique qu’à entraîner ce « single » est grande, la chanson ayant une portée assez lourde. L’artiste qui toujours procédé ainsi pour fustiger les pouvoirs verra t- il ses craintes résolu ?
En attendant d’avoir des réponses palpable on garde un œil sur cette affaire qui risque d’être beaucoup plus intéressante.

33,311 total views, 27 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut