France-Afrique: La photo polémique d’Idriss Deby et Emmanuel Macron

Une rencontre s’est tenue avant hier dimanche à Bamako la capitale du Mali entre le chef d’Etat français et les présidents des Etats du sahel.

La rencontre du nom de G5 Sahel visait à discuter de la constitution d’une force régionale de lutte contre le djihadisme qui sévit dans ces pays. La présence d’Emmanuel Macron est hautement plus importante qu’il existe un problème de logistique et de financement. Cependant une photo de la réunion fait beaucoup bruire depuis sa publication.

A l’heure des discours sur l’indépendance financière et/ou la politique de l’Afrique, sur l’union panafricaine et d’autres notions de souveraineté, une telle image ne serait évidemment pas passée inaperçue pour la plus part de ceux qui suivent cette actualité, quotidiennement.

La rencontre du G5 Sahel, une initiative louable

Avant hier dimanche les Présidents Ibrahim Boubacar Keita du Mali, Mahamadou Issoufou du Niger, Roch Marc Christian Kaboré du Burkina, Idriss Deby du Tchad et Mohamed Ould Abdelaziz de la Mauritanie se sont entretenus avec leur homologue français Emmanuel Macron à Bamako au Mali. La réunion avait pour but de lever les fonds pour financer la lutte contre le djihadisme, mais aussi apporter du soutien logistique à la coalition à savoir les blindés, les véhicules légers et surtout des armes de poing. « Il y a urgence parce que ceux qui sont en face n’attendent pas », « Pas besoin de réunir tous les financements pour commencer », Martelait le chef d’Etat malien. Il n’y a pas eu que les informations politiques qui ont filtré de la réunion, mais aussi des photos dont l’une fait jaser les réseaux sociaux.

Au pays du petit prince devenu roi

Une photo prise lors de l’entrevue entre Emmanuel Macron et les chefs d’Etats africains du G5 sahel fait couler beaucoup d’encre depuis sa publication il y a deux jours. Sur cette image l’on peut voir au premier plan les présidents burkinabé Marc Roch Kaboré et nigérien Mahamadou Issoufou se tenant fraternellement et chaleureusement la main. Jusque-là tout va bien mais à bien y voir, il y a quelque chose qui fait tache d’huile à l’arrière-plan. L’on y verrait le président tchadien Idriss Deby légèrement incliné devant Emmanuel Macron. Certains y voient immédiatement une courbette servile. En effet le président français est assis dans un fauteuil quand le tchadien se tient debout mais le dos courbé comme quand en Afrique, un jeune se présente devant un vieillard.

Les internautes tirent à boulet rouge sur l’auteur du geste servile

Pour beaucoup d’internautes c’est inadmissible qu’un président africain se courbe ainsi devant son homologue fut-il de France. Dans la tradition africaine, seuls les cadets se lèvent pour aller se tenir au-devant des aînés et non l’inverse. En faisant cela, Idriss Deby Itno se serait fait humilier, pis il aurait déçu tous ceux qui voyaient en lui le digne combattant panafricaniste. Un internaute s’écriait : « Waou ! Seigneur pourquoi, qu’avons-nous fait pour mériter toute cette humiliation ? Un enfant assis et ses parents debout » voilà en quoi se résume l’opinion de ceux qui critiquent la posture du chef d’Etat tchadien. Pour d’autres ce n’est pas une question de valeur africaine mais de real politique. En politique il n’y aurait pas de morale ni de droit d’ainesse mais il y aurait plutôt la puissance financière, militaire et politique.
Une seule image aurait suffi pour discréditer le grand orateur du panafricanisme qu’est Idriss Deby. Pour beaucoup il y aurait d’une part les discours très électoraliste et d’autre part les réalités du terrain. Au moins, sommes-nous d’accord, l’implication de la France dans la lutte contre le terrorisme au sahel est salutaire face à une Union Africaine qui semble très passive.


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !