POLITIQUE

Nomination au PDCI RDA : Bédié place Diby à la vice-présidence

L’ancien ministre ivoirien des affaires étrangères hérite d’un poste stratégique au sein de sa formation politique

Une nomination importante vient d’avoir lieu au sein du PDCI RDA, le parti démocratique de Côte d’Ivoire. Henry Konan Bédié vient de nommer au poste de vice-présidence Charles Diby Koffi, haut cadre du parti. La mutation de l’ancien ministre ivoirien des affaires étrangères du pouvoir en place intervient avant l’union tant attendue avec le rassemblement des républicains, le RDR.

Vent de changement au sein du parti démocratique de Côte d’Ivoire

Dans la perspective des réformes engagées depuis des mois, une nomination hautement importante vient de voir le jour au PDCI RDA. Le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire vient d’assigner Charles Diby Koffi à l’une des plus hautes fonctions au sein de la plus vieille des formations politiques ivoiriennes. Selon le journal Jeuneafrique, Henry Konan Bédié aurait décidé de confié désormais le poste de vice-présidence à celui qui a géré pendant un temps le portefeuille des affaires étrangères du régime Ouattara. Avant de faire la une de l’actualité ivoirienne, l’attribution de cette fonction à ce baron du parti fait déjà polémique : « je ne suis pas favorable à cette démarche du président Bédié car il y’a des hommes plus influents qui mériteraient d’être nommés ce poste », laissait entendre un membre actif du parti joint par téléphone.

Une nomination aux enjeux stratégiques

L’attribution du poste de vice-présidence à Diby Koffi poursuit un but précis. A travers cette nomination, le président du PDCI RDA chercherait plutôt à positionner les meilleurs atouts du parti avant la fusion avec le Rassemblement des Républicains (RDR), l’actuel parti au pouvoir. L’enjeu est donc de taille pour les houphouëtistes qui jouent une possible reconquête du pouvoir à l’horizon 2020.

D’autres cadres du PDCI RDA devraient être nommés

Selon les bruits qui courent, d’autres têtes influentes du parti pourraient bientôt monter en grade. Parmi les noms qui circulent, ceux de Billon et de Tanoh Thierry, respectivement ministre du commerce et ministre délégué à la présidence. Si les rumeurs se confirment, de nouvelles dissidences pourraient éclater au sein de la formation politique si ces nominations ne font l’unanimité.

21,616 total views, 9 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut