Gambie: la Coalition n’a jamais discuté du sort de Jammeh

Le porte-parole de la coalition de l’opposition gambienne Halifa Sallah, a déclaré jeudi que ses membres n’ont pas discuté du sort du président sortant, Yahya Jammeh.

Sallah, cité par un journal local, a qualifié de ‘’fausse déclaration’’, les propos attribués à un membre de la coalition selon lesquelles le président Jammeh serait poursuivi.

« Personne n’a discuté du sort du président Jammeh. Ce dont nous avons besoin maintenant dans ce pays, c’est que tous manifestent leur maturité et leur tolérance pour assurer un transfert pacifique du pouvoir », a déclaré le porte-parole de la coalition d’opposition, vainqueur de la présidentielle du 1er décembre.

Et Sallah d’ajouter : « Nous devons tous nous rendre compte que tous les citoyens n’ont pas voté pour la coalition, ce qui veut dire que politiquement, nous sommes toujours divisés et ce dont la coalition a besoin est d’obtenir la confiance de tous les citoyens, y compris les militaires pour assurer une transition en douceur »

La Gambie, a-t-il ajouté, est dans un état critique et nous appelons tout le monde au calme et à la sérénité, notamment les membres de la coalition qui, selon lui, devraient tenir leurs promesses pour empêcher des conflits d’opinion alors que le nouveau gouvernement prendra fonction en janvier prochain.

Après sa défaite historique à l’élection présidentielle, le président Jammeh avait indiqué qu’il retournerait dans son village de Kanilai une fois le nouveau président investi en janvier.

Cependant, son sort a fait l’objet d’un débat intense entre les Gambiens, dont certains exigent des poursuites à son encontre pour des allégations de violations des droits de l’homme pendant ses 22 années de règne.

Source : LC/daj/lb/APA

3,413 total views, 14 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !