in

Mali : le procès de Sanogo et co-accusés renvoyé en 2017

Le procès d’Amadou Haya Sanogo et de ses 17 co-accusés, poursuivis pour enlèvement de personnes, d’assassinat et complicité d’assassinat dans l’affaire des 21 bérets rouges, a été renvoyé à la prochaine session de la cour d’assises de Sikasso qui se tiendra en 2017.

Le renvoi est motivé par un constat d’irrégularité né du fait que les avocats de la défense ayant procédé aux expertises médicales qui portent sur les tests ADN des 21 bérets rouges n’en n’avaient pas la qualité.

Ce faisant, la cour a ordonné une nouvelle expertise qui sera faite par un laboratoire malien (Charles Mérieux) dans un délai de 45 jours.

Malgré tout, la cour a rejeté la demande de liberté provisoire des accusés qui restent ainsi en prison.

C’est le quatrième ajournement de ce procès depuis son ouverture le 30 novembre dernier à Sikasso au sud du Mali.

Partisans de l’ex-chef d’Etat malien, Amadou Toumani Touré, les bérets rouges avaient tenté d’organiser un contre coup d’Etat avant d’être neutralisés par la junte militaire dirigée par Amadou Haya Sanogo. En étouffant ce putsch, Sanogo aurait assassiné 21 bérets rouges, d’où sa comparution en justice.

Source : HF/cat/APA

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Kaya en effervescence en attendant la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance du Burkina

Gambie : annulation par la télévision de l’annonce du président élu, Adama Barrow