RDC

RDC Koffi Olomidé en prison : Les raisons de son arrestation

Koffi Olomide en prison

Considérée en RDC comme une personnalité intouchable, la star de la Rumba Koffi Olomidé a été envoyé en prison le mardi 26 juillet 2016 suite à des actes de violence commis sur l’une de ses danseuses. Son arrestation fait suite aux violents coups de pieds qu’il a portés à sa victime vendredi dernier lors de son arrivée à l’aéroport de Nairobi. Cependant, les raisons qui ont poussé le chanteur congolais à se comporter de la sorte ne sont pas encore connues. Il est provisoirement incarcéré dans le centre carcéral de Makala en attendant son passage ‘‘devant un tribunal dans cinq jours’’

Mopao se déchaîne et bat l’une de ses danseuses

En RDC, le nom de Koffi Olomidé fait actuellement la une de la presse congolaise depuis son dérapage de la semaine dernière au Kenya. La star de la Rumba était attendue dans la capitale kenyane pour un spectacle mais les choses ont pris une autre tournure. Dès son arrivée à l’aéroport de Nairobi, le chanteur congolais, pour des raisons qui restent encore inconnues, a soudainement donné de violents coups de pieds à l’une de ses danseuses qui l’accompagnaient à son concert. La scène a été filmée puis diffusée largement sur les réseaux sociaux, suscitant de nombreuses réactions d’indignation et de condamnation dans plusieurs pays. Son arrestation a eu lieu dans la matinée du mardi 26 juillet 2016 chez lui à Kinshasa.

Des concerts de Koffi Olomidé annulés

En réponse aux actes de violence commis sur sa danseuse, les autorités kenyanes ont décidé d’annuler le spectacle de l’artiste congolais à Nairobi. Il a été expulsé du pays dans la journée du samedi sans la moindre prestation sur scène. Après le Kenya, la star de la rumba congolaise devait s’envoler pour la Zambie pour donner un autre concert. Mais suite à la vidéo de sa bavure postée sur les réseaux sociaux, les autorités zambiennes ont elles-aussi annulé le spectacle de Koffi Olomidé dans leur pays.

‘‘Il s’agit d’un moment de folie’’, selon Koffi Olomidé

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse, que je regrette au plus profonds de moi-même ce qui est arrivé. Il s’agit d’un moment de folie, d’un moment d’égarement », laissait entendre l’artiste dimanche dernier dans une déclaration publique sur la chaîne nationale de la RDC. Mais ces mea culpa n’ont pas empêché la justice congolaise de mettre en état d’arrestation cette figure emblématique de la musique congolaise.

Une arrestation pour ‘‘coups et blessures volonataires’’

Selon France 24, une source judiciaire contactée par l’AFP aurait affirmé que le chanteur congolais ‘‘est inculpé pour coups et blessures volontaires, troubles à l’ordre public et autres infraction’’. Mais ces charges ne sont encore confirmées officiellement par la justice congolaise car l’artiste doit être ‘‘présenté devant un tribunal dans cinq jours’’ pour une notification des faits qui lui sont reprochés. Mais en attendant, il purge un peine provisoire dans la prison de Makala.

10,429 total views, 40 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut