Secrets de Femme

L’endométriose : Quels traitements possibles contre la maladie?

Endométriose Femme Solutions

L’endométriose, méconnue souvent des femmes alors qu’elles sont les plus touchées, est à la base de leurs infertilités. A cause de ce mal, il s’ensuit des douleurs indescriptibles pour elles. Mais de nos jours, il existe des traitements contre la maladie pour alléger la souffrance des dames qui en sont infectées.

Maladie touchant le plus souvent les femmes, l’endométriose cause d’infertilité féminine, est considérée comme une maladie liée aux hormones c’est-à-dire qu’elle empêche l’organisme de sécréter l’œstrogène. L’endométriose apparait le plus souvent chez les femmes en âge de procréer soit environ 5 à 10% et se manifeste de manière différente d’une femme à une autre ainsi que les manières de ménager le mal. L’une des causes principales de l’endométriose c’est l’infertilité de la femme. Cette maladie peut se propager de l’organe sexuel de la femme jusqu’aux poumons en passant par le nombril et à la vessie. En réalité, il n’existe pas de traitement définitif véritable pour éradiquer ce mal mais certaines astuces sont mises à votre disposition mesdames pour vous aider à mieux gérer la douleur.

Adoucir la douleur

Cela est possible grâce à certains médicaments à base d’anti-inflammatoires ou d’antalgiques qui servent à gérer les douleurs pelviennes liées à l’endométriose. Ces médicaments doivent être pris avec l’accord d’un médecin. Comme exemple de médicaments, il y a entre autres l’ibuprofène, le Naprosyn ou encore le Tylenol.

L’utilisation des contraceptifs

Les mieux adaptés sont la pilule contraceptive de manière constante ou mettre le stérilet ou encore essayer de faire une injection de progestérone chaque 3 mois environ dans le but d’amoindrir le flux des menstrues et diminuer la douleur.

Traiter l’infertilité

Sauf si elle est en phase finale, il est possible de traiter l’infertilité au cas où elle est détectée assez vite. Mais dans ce cas, tout dépendra de l’âge de la femme et les dégâts que la maladie à crée. L’endométriose touche en moyenne 5 % des femmes fertiles et environ 25 à 50 % pour celles qui ne le sont pas. Le traitement adéquat dans cette situation est la coupure de manière chirurgicale des tissus de l’endométriose en faisant laparascopie ou encore essayer la méthode de procréation assistée.

Faire le test de dépistage du CA 125

Le plus souvent les femmes atteintes de la maladie d’endométriose possèdent un fort taux de CA 125 dans le sang. En effet, il existe un test qui consiste à déceler le taux de CA 125 chez la femme mais il n’est pas toujours fiable car on remarque parfois que les femmes ayant un fort taux de CA 125 sont atteintes d’une endométriose légère tandis que celles ayant un faible taux ont tendance à avoir une endométriose aggravée.

La chirurgie

Il existe plusieurs techniques de chirurgie pour atténuer la croissance de l’endométriose. Nous allons nous concentrer sur les plus efficaces d’entre elles. Il y a entre autres la chirurgie conservatrice qui est appliqué pour faciliter la fertilité par rapport aux femmes qui veulent procréer, elle consiste à enlever tous les tissus créant l’infertilité ; l’hystérectomie, elle est procédée en dernier recours car elle consiste à l’ablation de l’utérus afin de stopper la stimulation des hormones ; la cœlioscopie qui sert à faire une incision non loin du nombril et y envoyer une petite caméra dans l’intérieur de l’abdomen ce qui permettra au médecin de coaguler les tissus de l’endométriose à l’aide d’un laser.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_konstantin32

45,267 total views, 150 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut