SOCIETE

Saison des pluies à Abidjan : soulagement ou début des ennuis ?

Saison Pluie Afrique

La saison des pluies est perçue à Abidjan comme une source de bénédiction venant mettre un terme à plusieurs mois d’intense chaleur. Son arrivée providentielle apporte ainsi une bonne dose de soulagement à certains ménages, mais les ennuis ne tardent pas à suivre en raison des dégâts occasionnés : inondations, pertes en vies humaines, bien matériels endommagés, en gros bonjour les soucis

Les intempéries et leur corollaire en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, chaque année dans le courant des mois de mai, juin et juillet nous assistons à des pluies diluviennes ; l’on parle alors de saison pluvieuse. Le soulagement se fait alors sentir chez les populations, car il y a une baisse considérable de la chaleur qui accable les populations quasiment toute l’année, les cultivateurs des périphéries voient leur récoltes foisonner. Mais comme toutes situations, elle a aussi son cortège de problèmes. Pendant cette période à Abidjan la remarque faite est que de nombreux phénomènes apparaissent et ceux-ci ne peuvent être passés sous silence. Les habitants des quartiers précaires (gbinta, derrière rail…) mais aussi ceux de certains quartiers dit huppés (riviera palmerais, anono…) assistent impuissamment a l’inondation de leurs habitations ainsi que des différentes voies d’accès par les eaux de ruissellement. Les riverains désespérés ne savent à quel saint se vouer pour pouvoir faire face à cette situation qui risque de durer toute une saison c’est-à-dire plusieurs mois d’affilés. Certains sont parfois obligés de quitter leur logement le temps que ne cesse cette bonne grâce. Il y a aussi des familles entières qui périssent dans l’éboulement des sols dans les zones déclarées à risque par le gouvernement. En dehors des habitations sous les eaux, nous avons la voirie qui se détériore de plus en plus, les nids de poules habituelles prennent de l’ampleur et sont pour ainsi dire en cette période de pluie de véritables « nids d’éléphants », les grands carrefours du district sont inondés (carrefour de l’indénié). Les embouteillages se font de plus en plus fréquents et durent parfois même des heures. L’impatience n’est alors pas de mise lorsqu’on est automobiliste ou encore passager parce qu’à Abidjan, qui dit saison de pluie dit montée en puissance du nombre d’accidents qui très souvent sont mortels.

Saison des pluies sur Abidjan

[/media-credit] Abidjan pendant la saison des pluies…un impact sur l’économie ivoirienne ?

Impact de la saison des pluies sur l’économie

Le secteur de l’économie non plus n’est pas en marge des catastrophes dû aux pluies. De nombreux commerces sont fermer pour raison d’inondation, des entreprises à l’arrêt à cause de circuits électrique mis hors services. Quant aux vendeurs à la crié, quand bien même que certains ce soient reconverti en vendeur de bottes en caoutchouc, de parapluies ou encore d’imperméables, ils voient leur chiffre d’affaire baisser considérablement voir même retomber à zéro en raison du fait qu’ils ne peuvent exercer leur fonction sous la pluie battante. Le cas est observé chez les vendeurs de journaux et de revues ambulants. Ceux qui se frottent les mains sont les étanchéistes, les vulcanisateurs ainsi que les mécaniciens car sollicité pour la réparation des toitures et véhicules abîmés par la pluie.

Quelles alternatives face à ces intempéries qui menacent Abidjan et ses environs ?

Pour éviter que les pluies ne fassent de nombreuses victimes comme ce fut le cas il y’a quelques années de cela, l’Etat et son gouvernement, en occurrence le ministère de la salubrité urbaine interpellent les populations sur les constructions d’habitations dans les zones à risque en cas de pluies, les installations de commerces sur les égouts d’évacuation (caniveaux) ; qui représentent de véritables problèmes pour les propriétaires ainsi pour les populations avoisinantes. Quant aux accidents routiers L’OSER (l’Office National de le Sécurité routière) multiplie les campagnes de sensibilisation pour inciter les automobilistes à une bonne tenue de route. En attendant que ces différentes précautions prisent portent leur fruits, sortez couvert pour ne pas être trempé par ces pluies intempestives.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_arrfoto

4,225 total views, 12 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut