SOCIETE

Le Cameroun supprime les taxes sur le riz

Après la restauration du droit de douane sur les exportations le gouvernement camerounais a décidé de lever la taxe sur les denrées alimentaires

Le riz, l’une des denrées les plus consommées au Cameroun, devrait être exonéré du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dès 2017, selon une proposition contenue dans le projet de Loi de finances que le gouvernement devrait déposer dans quelques jours devant le Parlement.

La suppression de la taxe

Selon ce texte, encore non officiel mais que APA a pu consulter, les droits de douane à l’importation, actuellement de 19,25%, devraient ainsi disparaître, entraînant de facto la baisse du prix du kilogramme de cette céréale au détail aujourd’hui de 300 FCFA. Après une réduction de 25% consentie sur l’impôt au Cameroun, le gouvernement met au cœur de ses priorités l’accessibilité des denrées alimentaires à toutes les couches sociales. Première action dans ce sens, la suppression des taxes sur le riz, une mesure qui devrait entrer en vigueur dès l’année prochaine.
Le président Biya, après les «émeutes de la faim» de fin février 2008, avait ordonné la suppression de cette taxe, finalement restaurée dans la Loi de finances 2016.
Selon le Comité technique national de la balance de paiement, le Cameroun, qui produit annuellement environ 100.000 tonnes de riz, en a importé 707.200 tonnes en 2015 pour un coût de 181 milliards FCFA.

Source: FCEB/od/APA

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut