Ligue des Champions africaine: la dernière journée des phases de poule dit son verdict

Commencée en octobre 2016, la Ligue des Champions africaine a connu la fin de sa phase de poule le weekend dernier.

Après dix longs mois d’âpres rencontres, les équipes qualifiées pour les phases à élimination directe sont connues. Pour certains il n’y a pas eu de surprises et pour d’autres c’est la déception au bout du suspens.

Désormais ils ne sont plus que 8, sur les 16 de départ, les clubs qui continueront l’aventure. A l’issue de cette 6e journée la carte footballistique du continent est plutôt très claire quant à la domination sans partage du Maghreb. Mais une décision de la FIFA a aussi marqué cette journée.
Ma 6e journée de la Ligue des Champions de la CAF a donné son verdict. Les huit qualifiés sont connus et les oppositions des quarts de finale sont déjà fixées. Quels sont les clubs qualifiés ? Quels sont ceux qui ont laissé échapper une place qualificative ?

Des qualifiés majoritairement venus d’Afrique du nord

Comme nous l’annoncions plus haut, les clubs qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des Champions africaine viennent majoritairement des pays du Maghreb qui dominent outrageusement le football africain au niveau des clubs. Ainsi nous avons 6 clubs provenant de cette zone que sont : L’Etoile Sportive du Sahel et l’Esperance de Tunis de la Tunisie, l’USM Alger d’Algérie, Al Alhy Tripoli de Lybie, Wydad Casablanca du Maroc et Al Alhy d’Egypte. A ceux-là s’ajoutent le Mamelodi Sundowns d’Afrique du sud et Ferroviario Beira de Mozambique qualifié grâce à la disqualification de deux de ses concurrents directs. Nous y reviendront.

Le Soudan sévèrement sanctionné

Les gros perdants de cette journée et même de cette compétition sont immanquablement les Soudanais qui perdent la chance de placer au moins un club en quart à cause d’une décision politique. En effet, le président de la Fédération soudanaise de Football avait été limogé en début juin par le Ministre de la justice soudanais. En protestation la FIFA décide de sanctionner le pays pour ingérence politique dans des affaires sportives en disqualifiant ses clubs engagés dans la compétition. Du coup ses deux représentants, Al Merreikh et Al Hilal respectivement 2e et 4e, à l’issue de la 5e journée dans le groupe A, sont purement et simplement virés. Ce qui fait l’affaire du club mozambicain de Ferroviario Beira alors 3e.

Les clubs qui ont laissé filer la qualification

Les clubs qui pourront se mordre encore pendant quelques jours les doigts sont indubitablement le Zanaco FC de Zambie et le Zamalek d’Egypte. En effet le Zanaco FC était 1er à l’issue de la 5e journée avec 11 points devant le Wydad Casablanca 2e avec 9 points et Al Alhy 3e avec 8 points. Il ne leur suffisait qu’un nul au Maroc, malheureusement ils se sont inclinés par 1-0 contre le Wydad. De son côté Al Alhy s’est offert la tronche des Camerounais après quelques frayeurs, 3-1 score final.

Les confrontations en quart de finale

Pour les quarts de finale les rencontres sont d’ores et déjà connues et elles se joueront en septembre. Il s’agit de :
Al Ahly (Egypte) – Espérance Sportive de Tunis
Al Ahly Tripoli (Libye) – Etoile Sportive du Sahel
Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) – Wydad Casablanca (Maroc=
Ferreviario Beira (Mozambique) – USM Alger (Algérie)
De belles oppositions en perspective !

197 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !