Mondiaux d’athlétisme: Ta Lou Josée décroche l’argent en finale du 200 m

La sprinteuse ivoirienne Ta Lou s’est une nouvelle distinguée aux championnats mondiaux de l’athlétisme lors de la finale du 200 m qui s’est disputée ce vendredi soir. Poussée par le public ivoirien, l’athlète n’a pas décroché l’or mais reviendra tout de même au pays avec une médaille d’argent.

Ta Lou Marie Josée s’est encore surpassée ce vendredi lors de la finale du 200 mètres féminin à en athlétisme. La sprinteuse ivoirienne a décroché la médaille d’argent ce soir grâce à un nouveau record de 22s08 au chrono. L’athlète ivoirienne revient donc de Londres avec deux médailles amplement méritées, ce qui n’a pas été le cas de sa compatriote Murielle Ahouré. Les premiers mots de la sprinteuse ivoirienne après sa médaille d’argent gagnée ce soir furent des mots de remerciements à Dieu et à l’endroit de tous ceux et toutes celles qui l’ont soutenu depuis le début des mondiaux de l’athlétisme : « j’aimerais ici remercier mon Dieu, chacun de vous et toutes ces personnes qui me soutiennent. Sans vous, pas de Ta Lou Marie Josée ! », a déclaré l’athlète ivoirienne. Grâce à sa belle performance réalisée ce soir, Marie Josée revient des jeux de Londres avec deux médailles d’argent au cou. Les messages de félicitation continuent d’être adressés en masse à la sprinteuse ivoirienne sur les réseaux sociaux. Certains vont même jusqu’à partager sa photo sur leur mur pour lui dire merci d’avoir dignement représenté son pays lors des mondiaux d’athlétisme. Grâce à Ta Lou Marie Josée, la Côte d’Ivoire se forge progressivement un nom dans la discipline de l’athlétisme au monde.

Pas d’erreur lors de ligne d’arrivée

Arrivée en seconde position lors de la finale du 100 m, Ta Lou Marie Josée a été acclamée par toute la Côte d’Ivoire après la médaille d’argent qu’elle avait gagné lors de la finale du 100 mètres. Mais cette joie des ivoiriens était à demi-teinte car la sprinteuse s’est volée sa victoire dans tous les derniers instants de la course pour n’avoir pas franchi la ligne d’arrivée en mettant la tête. Pourtant, les caméras bel et bien montré que Ta Lou avait été la première à franchir la ligne blanche lors de la finale du 100 m avec le pied, chose que le règlement de l’athlétisme ne prend pas en compte. Pour la finale du 200 mètres ce vendredi soir, l’ivoirienne a donc corrigé cette erreur en tentant de franchir la ligne d’arrivée avec la tête en premier. Mais la néerlandaise qui l’a suivait de près dans cette course a été meilleure que Ta Lou à cet exercice puisqu’elle a franchi à quelques millième de seconde près la ligne avant l’ivoirienne. Mais les performances de la sprinteuse ivoirienne sont à saluer puisqu’elle a amélioré son propre score au 200 mètres lors de la finale. Après s’être qualifiée avec un temps de 22s50, Marie Josée a décroché l’argent ce soir en réalisant un chrono de 22s08. Même si elle surpassée ce soir, Ta Lou devra encore malheureusement patienter avant de décrocher sa première médaille d’or à une compétition mondiale d’athlétisme, ce qui ne saurait tarder au regard de ces performances.

188 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !