SPORT

Basketball en Côte d’Ivoire : élection du futur président

Basketball Côte d'Ivoire

La liste des candidats a été officiellement annoncée par le comité électoral

La Fédération ivoirienne de Basketball (FIBB) connaîtra le nom de son futur président à l’issue l’élection prévue pour le 9 janvier 2016. Cinq candidatures ont été officiellement validées par le comité en charge d’organiser cette élection. Depuis des années, ce sport peine à amorcer un véritable décollage, à l’image du football qui est la première référence sportive au pays. Plusieurs crises internes ont  mis à mal cette discipline. Les  plus importantes restent liées au manque de financement des clubs et l’absence d’infrastructures modernisées. L’élection du futur président est un enjeu de taille majeur pour le basketball ivoirien qui est à la recherche d’un second souffle.

Les cinq prétendants au poste de président

Au total, le comité chargé de la tenue de l’élection a officiellement validé cinq candidatures. Après examen des dossiers, les personnes désignées pour la succession de Touré Boubakari sont : Atto Nanguy Narcisse, Boly Charles, Mahama Coulibaly, Adé Arsène et Agui Miezan Mathieu. Ils auront la lourde tâche de redynamiser ce sport et de le rendre de nouveau attractif pour un public qui semble se désintéresser de la discipline au fil des jours qui passent.

Une fédération en crise depuis des années

Les dissensions au sein de la Fibb ne datent pas d’hier. Les acteurs de la discipline ont du mal à s’entendre pour donner une vision commune à ce sport. Comme conséquence, on pourrait évoquer la démission de Berté Guy-Robert au mois d’août 2005, l’un des anciens dirigeants de cette fédération. Il a rendu sa démission avant l’arrivée à terme de son mandat en cours. Les interruptions par moment des saisons liées aux avis de grèves sont des faits parmi tant d’autres qui ont freiné l’essor de ce sport sur le territoire national.

Des promesses non tenues

Plusieurs engagements ont été pris en faveur des clubs de basketball ivoirien. Mais sur le terrain, ces promesses n’ont malheureusement pas été honorées par les dirigeants qui se sont succédé à la tête de la fédération. En 2011, le président sortant Touré Boubakari prenait l’engagement d’équiper les centres et les clubs en ballons et de les octroyer un financement. Ses quatre années d’exercice n’ont pas donné lieu à la réalisation des projets qu’il mettait en avant pour la discipline.

Les dossiers fournis par les postulants

En plus d’une caution d’un million de F CFA qui doit être déposée par chaque candidat, les pièces justificatives suivantes ont été requises pour le dépôt des candidatures :

  • 1 acte de candidature
  • 1 extrait d’acte de naissance
  • 1 certificat de nationalité
  • 1 casier judiciaire

22,487 total views, 109 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut