SPORT

Les éléphants dos au mur après la défaite de samedi

La sélection nationale affrontera mercredi le Maroc pour se relancer dans la compétition

Les éléphants de Côte d’Ivoire ont désormais le dos au mur depuis sa défaite face au pays hôte à l’occasion du match d’ouverture du CHAN samedi dernier. Les hommes de Michel Dussuyer ont manqué de réalisme face à l’équipe rwandaise a arraché sa première victoire dans cette compétition au terme des 90 minutes de jeu par le plus petit des scores (1-0). Après cette entrée en scène manquée, les ivoiriens se retrouveront à nouveau demain sur les pelouses rwandaises pour affronter la sélection du Maroc à l’occasion de son second match pour les phases de poules. Mais la sélection locale ivoirienne n’a pas plus droit l’erreur et donc ne peut se permettre de perdre sa prochaine rencontre. Les 23 représentants du maillot orange devront puiser dans leurs dernières réserves pour se défaire de l’adversaire marocain. La rencontre sera diffusée demain en direct sur les antennes publiques.

Le retour manqué des éléphants

La sélection ivoirienne rejoint le Championnat d’Afrique des Nations cette année après avoir manqué la dernière édition datant de 2014 et qui s’est déroulée en Afrique du Sud. On s’attendait à un retour en force de la Côte d’Ivoire mais visiblement la première prestation augure malheureusement des lendemains moins glorieux pour la sélection. On ose toutefois espérer que les pachydermes aborderont la rencontre de demain avec beaucoup d’énergie, de détermination et surtout arracher les trois points de la victoire face au Maroc.

Le faible niveau du championnat local n’arrange pas les choses

Ce n’est plus un secret pour personne, le championnat national ivoirien est au plus mal depuis le départ de la génération dorée formée par Jean-Marc Guillou autour des années 2000. A cette époque, le niveau de la ligue ivoirienne était très élevé. Mais le départ de Guillou vers d’autres horizons, à la suite d’un désaccord avec certains acteurs clés du football en Côte d’Ivoire a sonné comme le déclin du championnat local. Depuis lors, le pays peine à relever le niveau du championnat dans un contexte ou survient régulièrement des crises entre dirigeants de club et la FIF. En toute logique, le mauvais niveau de la ligue ivoirienne a eu d’une certaine manière des incidences sur la piètre prestation des éléphants le samedi dernier.

L’enjeu d’une qualification demain

Malgré l’entame difficile de la compétition, les ivoiriens gardent toujours leurs chances de qualification dans le groupe. De son côté, le Maroc reste sur un match nul face au Gabon et entend aussi tout donner pour sortir victorieux de l’opposition de demain. Rien n’est encore dans ce groupe même si le pays organisateur dispose d’une avance importante grâce à sa victoire. L’enjeu est de taille pour les hommes de Michel Dussuyer car une victoire est nécessaire pour les relancer dans la compétition. Mais il faudra montrer un autre visage que celui du 16 janvier si les éléphants souhaitent rester encore dans l’aventure.

4,910 total views, 72 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut