SPORT

Le taekwondo ivoirien revient victorieux d’Agadir

Les représentants de la Côte d’Ivoire ont obtenu leurs tickets pour les JO du Brésil

Le taekwondo ivoirien revient victorieux de son séjour en terre marocaine à l’occasion des phases de qualification du JO qui se sont déroulé à Agadir. Les vaillants représentants de la Côte d’Ivoire dans la discipline sportive sont rentrés au pays avec leurs tickets de participation aux Jeux Olympiques de 2016 au Brésil. Plusieurs pays africains s’étaient donnés rendez-vous au Maroc les 6 et 7 février derniers pour des places qualificatives à ce grand évènement sportif qui réunira les meilleurs athlètes de la planète dans la somptueuse ville de brésilienne de Rio. Grâce à cette qualification, les ivoiriens viennent de prouver leur capacité à pouvoir se mesurer aux athlètes de renommée mondiale. Le président de la fédération ivoirienne de Taekwondo Me Bamba Cheick n’a pas caché sa satisfaction de voir ses sportifs arracher leur billet pour le Brésil, malgré la petite déception qui a un peu entaché  l’explosion de joie à l’issu de ce triomphe.

Se donner les moyens pour rafler des médailles à Rio

La participation des athlètes ivoiriens aux jeux d’été du Brésil cette année est une chance inespérée pour les représentants des couleurs nationales. Ils auront l’occasion de se mesurer aux meilleurs sportifs du monde dans la discipline et probablement rentrer au pays avec des médailles. Mais les jeux de Rio relèvent d’un autre challenge avec un niveau très élevé que celui des phases africaines d’Agadir. Il faudra par conséquent se donner les moyens de relever cet immense défi qui attend les ivoiriens. Une bonne préparation physique s’impose donc aux représentants de la Côte d’Ivoire avant l’ouverture des hostilités au Brésil. Les regards seront désormais tournés vers le président de la fédération qui devra tout mettre en œuvre pour offrir une préparation de taille aux athlètes. Mais avec un budget de fonctionnement assez limité, il sera très difficile pour Me Bamba Cheick de réussir son pari.

Le succès à demi-teinte du taekwondo ivoirien

L’explosion de joie des ivoiriens à Agadir n’a pas été totale malgré la qualification. Trois athlètes du pays étaient en compétition dans la ville marocaine. Dans la catégorie des +67 kilos, Koné Mamina arrache son ticket in extremis en finale face à la marocaine par le plus petit des scores (1-0). Les choses ont été moins difficiles pour Gbagbi Ruth dans la catégorie des -67 kilos n’a eu aucun mal à se défaire de la gabonaise à laquelle elle était opposée en finale. L’ivoirienne n’a laissé aucun répit à son adversaire qui s’incline finit par s’incliner face à la détermination de Ruth (14-5). Mais Zokou Firmin, un nom bien connu dans le milieu de ce sport, ne sera pas de l’aventure à Rio. Son adversaire nigérian a mis fin à son rêve en le battant en finale. Une grande amertume quand on connaît le talent de l’homme et ses prouesses.

19,261 total views, 163 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut