SPORT

JO de Rio 2016 Côte d’Ivoire : Ta Lou stratosphérique sur le 200M, Murielle Ahouré tombe

L'ivoirienne :Ta Lou sur 200 m, JO RIO 2016

Aux JO de Rio 2016, la délégation ivoirienne n’a pas encore fait rêver le peuple de Côte d’Ivoire, à l’exception de la sprinteuse Ta Lou Marie-Josée. Arrivée première de sa série du 200M le mardi 16 août, la coureuse ivoirienne s’est qualifiée pour la grande finale de la course du 200 mètres qui aura lieu jeudi 18 août. En revanche, sa compatriote Murielle Ahouré a été moins brillante sur le parcours. Elle dit adieu aux jeux olympiques sans la moindre médaille.

La délégation vise de nouveau le podium aux jeux olympiques du Brésil

Toujours en quête d’une 1ère médaille olympique dans les JO de Rio 2016 et du second sacre de son histoire, la Côte d’Ivoire se voit accorder une nouvelle chance de monter sur le podium au Brésil. Ce grand événement sportif s’invite une nouvelle fois au cœur de l’actualité ivoirienne avec la qualification d’une athlète ivoirienne dans la finale du cents mètres en athlétisme. Après sa désillusion de la finale du 100M féminin le 13 août dernier, la sprinteuse ivoirienne Ta Lou Marie-Josée vise de nouveau le sacre dans ces jeux olympiques. Passé à un millième de seconde du podium samedi dernier, la coureuse, auteur d’une performance stratosphérique, se relance cette fois dans le 200 M femme pour tenter de décrocher le premier titre olympique de sa carrière et le second pour son pays. A titre de rappel, le dernier sacre de la République de Côte d’Ivoire dans cette compétition mondiale remonte à 1984. L’espoir de tout un pays repose désormais sur les épaules de Marie-Josée après l’élimination du porte-drapeau ivoirien à Rio, la coureuse Murielle Ahouré le mardi 16 août.

Ta Lou, l’espoir de médaille de la Côte d’Ivoire aux JO 2016

Dans la deuxième demi-finale du 200M femmes, la sprinteuse ivoirienne qui avait raté de peu le bronze samedi dernier à Rio a une nouvelle fois fait parler ses talents de coureuse sur la piste le 16 août. Comme pour les différentes séries, elle a terminé en tête de sa course avec un chrono de 22,28s. La bulgare, arrivée deuxième de cette demi-finale, affiche à son compteur un temps de 22,48s. Avec sa nouvelle performance, Ta Lou confirme qu’elle est bien meilleure que Murielle Ahouré dans ces JO 2016 qui n’a pas été aussi brillante que le prédisaient les statistiques. Mieux encore, Marie-Josée vient de battre son record personnel du 200M dans ces jeux olympiques. Lors des séries, elle avait terminé 1ère avec un temps de 22,31 secondes qui a été amélioré de quelques centièmes le mardi en demi-finale.

Murielle Ahouré, la grande déception des jeux de Rio

Elle était l’une des meilleures chances de médailles pour la Côte d’Ivoire aux jeux olympiques mais elle quitte le Brésil sans titre. La sprinteuse ivoirienne Murielle Ahouré avait suscité beaucoup d’espoir du côté ivoirien avant l’ouverture officielle des JO le 5 août dernier dans la capitale brésilienne. Mais au grand regret du peuple ivoirien, elle brillera plutôt par ses tristes performances dans l’athlétisme. Après son élimination en demi-finale du 100M femmes, la coureuse a trébuché une nouvelle fois ce mardi sur le 200M féminin en terminant quatrième de la 3ème demi-finale avec un chrono de 22,59 secondes.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_alexis84

11,021 total views, 69 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut