SPORT

JO 2016 Côte d’Ivoire : nouvelle désillusion pour Ta Lou au 200M à Rio

JO Rio Marie Josée Ta Lou

A quelques jours de la clôture des jeux olympique de Rio, la délégation de Côte d’Ivoire n’a toujours pas décroché de médailles. En lice pour la finale du 200M femme, la sprinteuse ivoirienne Marie Josée Ta Lou a essuyé un nouvel échec aux JO ce jeudi 18 août 2016 dans la discipline de l’athlétisme féminin. Comme pour la finale du 100 mètres, la coureuse termine une nouvelle fois à la quatrième place avec un chrono de 22,21 secondes.

Marie-Josée passe encore à côté de la médaille olympique

Dans ces JO 2016, c’est certainement l’athlète qui a fait le plus rêver la Côte d’Ivoire grâce à ses performances remarquables dans la discipline de l’athlétisme. Mais le parcours s’achève pour Ta Lou qui avait été stratosphérique sur le 200M à Rio mardi dernier en terminant première de sa série lors des demi-finales. La sprinteuse ivoirienne courait ce jeudi 18 août dans l’espoir de décrocher sa première médaille olympique qui par la même occasion, aurait été le second titre de son pays dans dans cette grande compétition mondiale. Mais le cauchemar du samedi dernier s’est malheureusement prolongé pour l’ivoirienne qui finit encore 4ème lors la finale du deux cents mètres féminin au Brésil. Au grand regret de toute la population ivoirienne et africaine qui adulent l’athlète, le temps de 22,21 secondes ne sera assez suffisant pour monter sur l’une des trois marches du podium. Malgré ce nouveau record personnel sur le deux cents Mètres, l’ivoirienne rentre comme sa compatriote Ahouré sans titre olympique, une double désillusion pour deux championnes sur que le pays avait forgé de grands espoirs.

Ta Lou s’améliore sur le 200 M à Rio

Malgré cette nouvelle déception, la sprinteuse ivoirienne a beaucoup gagné, même si une médaille aurait été pour elle la consécration finale. Au niveau de ses performances sur le 200 mètres, Marie-Josée a nettement amélioré ses performances, passant d’un temps initial de 22,31 secondes lors des premières séries de qualification à un chrono 22,21 en finale. Mais son progrès de 10 centièmes ne lui a pas permis de ravir ne serait-ce que le bronze à la coureuse américaine Tori Bowie arrivée en troisième position pendant la finale du deux cents mètres femme le 18 août. Elle reste ainsi sur deux échecs consécutifs dans ces JO mais la Côte d’Ivoire peut être fière de cette représentante qui a brillamment défendu les couleurs du drapeau ivoirien au Brésil. Même si Ta Lou rentre sans médailles, elle peut tout de même se vanter d’avoir été la meilleure des 72 athlètes féminins qui ont couru pendant les 9 séries de qualification pour les demi-finales. Au classement général des séries toutes confondues, Marie-Josée est classée 1ère avec un chrono 22,31 secondes.

4,697 total views, 9 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut