Accueil Abidjan Côte d’Ivoire : la police en guerre contre les motos sans casque

Côte d’Ivoire : la police en guerre contre les motos sans casque

moto cotedivoire news

Port de casque – Aujourd’hui dans la capitale économique ivoirienne, on ne compte plus le nombre de motos circulant sans mesure la première mesure de protection qui n’est autre que le port de casque. Face à cette situation, la police a décidé de mettre fin à la circulation d’engins roulants à deux roues sans cette mesure. L’opération a été lancée ce mercredi 23 octobre dans la capitale économique ivoirienne. Selon un communiqué diffusé ce même jour, plusieurs engins à deux roues ont été immobilisés pour non-respect des nouvelles mesures instaurées par la police nationale de Côte d’Ivoire. Pour l’instant, nous tenons à rappeler que cette opération a été lancée d’abord dans la ville d’Abidjan qui enregistre un nombre inquiétant d’accidents de circulation. Pour réduire ce taux, les forces de l’ordre ont décidé d’imposer le port de casques à tous les motocyclistes circulant dans la capitale économique ivoirienne.

Le non-respect du port du casque à moto ne sera plus toléré par les forces de l’ordre. Dans un communiqué dans la journée du mardi, la direction nationale de la police a informé les motocyclistes que tous les engins à deux roues qui circulent à Abidjan sans le casque seront immobilisés à compter de ce 23 octobre. Comme indiqué dans le communiqué, la guerre contre ces motocyclistes qui roulent sans cette mesure de protection a démarré dans la matinée de ce mercredi. Pour la première journée de cette opération, plusieurs engins ont été immobilisés et saisis par la police. La population qui a approuvé cette mesure salue la détermination des forces de l’ordre à mettre fin à cette indiscipline dont font preuve certains motocyclistes dans la capitale économique ivoirienne.

Après la lutte contre les fausses plaques d’immatriculation, la police nationale vient de s’engager dans une nouvelle lutte contre les tenants des engins à deux roues, à savoir les propriétaires de motos. Depuis quelques années, ces derniers circulent librement sur leurs engins sans port de casque, ce qui entraîne souvent des dégâts importants lors des accidents de circulation impliquant les engins à deux roues. Et le non-respect de cette importante mesure de sécurité sur les motos ne sera plus toléré par les forces de l’ordre dans la ville d’Abidjan : «Dans le souci de baisser drastiquement le taux d’accident mortel occasionné par les engins à deux roues, la Direction Générale de la Police Nationale porte à la connaissance des populations qu’elle procédera ce mercredi 23 octobre 2019 à 07 heures dans le District d’Abidjan au lancement de l’opération  » pas de casque, pas de circulation » des engins de cette espèce.», note la police nationale dans un communiqué. Comme convenu, la guerre contre les motos circulant sans casques dans la capitale économique ivoirienne a démarré depuis ce matin. On ignore encore le bilan de cette journée de l’opération, mais la police confirme, la saisie de plusieurs engins à deux roues qui circulaient sans casque : «Le Commissaire de Police du 13ème arrondissement a conduit ce mercredi 23 octobre 2019 l’opération Pas De Casque, Pas De Circulation. Au cours de cette opération, plusieurs motos dépourvues de documents et de casques ont été saisies.», indique la police dans un communiqué transmis ce jour. Outre la guerre contre les fausses plaques d’immatriculation, les forces de l’ordre entendent mettre de l’ordre dans la circulation à Abidjan, en mettant fin à une pratique qui était par moment tolérée, bien qu’elle était obligatoire.

> Lire aussi  Loisirs à Abidjan : Connaissez-vous les nouveaux points chauds de la capitale ?

Une star ivoirienne décédée dans un accident de moto

Le décès de DJ Arafat qui a endeuillé presque toute la Côte d’Ivoire, reste un exemple récent des dangers liés au non-respect du port de casque à moto. Même si le chanteur coupé décalé roulait à très vive allure sur son engin à deux roues, le port du casque lui aurait probablement permis d’amortir le choc de l’accident qui lui coutera la vie le 12 août 2019. Pour aller plus loin dans cette guerre contre les motocyclistes, certains ivoiriens ont suggéré à la police d’infliger des amendes aux motos roulant sans casques, après leur saisie.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.