Equitation CEDEAO : La Côte d’Ivoire lauréate du grand prix à Grand Bassam

par Laurence Guédé
0 Commentaire

La Côte d’Ivoire a remporté le grand prix de la CEDEAO à l’occasion du premier tournoi d’équitation qui s’est tenue dans la ville de Grand-Bassam. Le Burkina Faso, le Mali et le Niger étaient les pays invités à cette première compétition de course à cheval de la zone CEDEAO organisée par la fédération ivoirienne de sports équestres. 48 chevaux se sont illustrés au stade de ville historique sur trois épreuves de 800 mètres, 1600 mètres et 2400 mètres. Grâce à son cheval baptisé Royal Man, la Côte d’Ivoire a remporté le trophée du 2400 mètres en équitation, suivi de deux représentants du Niger (2e Mach al Allah et 3e Seifi du Niger). Mais en dehors du grand prix de la CEDEAO dont la Côte d’Ivoire a été lauréate, le pays n’a pas fait bonne impression dans les autres courses, le 800 mètres et le 1600 mètres. Toutefois, le ministre ivoirien des sports a adressé ses félicitations à Ismaël Doucouré, le président de la fédération ivoirienne de sports équestres (FISE) pour avoir « réussi l’exploit de réunir à Bassam la crème des sports équestres de la sous-région ».

Le Niger, un pays à surveiller lors du prochain tournoi d’équitation en Côte d’Ivoire

Sur la distance du 800 mètres, c’est le Burkina Faso qui s’est imposé lors de la première édition de ce tournoi ouest-africain d’équitation grâce au Jockey Youksin. Le Mali s’est contenté de la seconde place lors de cette épreuve avec son cheval Heremankono et le Niger la troisième place avec son Jockey Good to go. Lors de la course équestre du 1600 mètres, le Niger s’est offert les deux premières places du podium grâce à ses deux Jockeys (No Limit 1er et Almeri 2e). Quant au Mali, il s’est offert la troisième place de la course à cheval du 1600 mètres avec son Jockey Courage Konoba. Des quatre pays conviés à cette première édition du tournoi d’équitation dédié aux pays de l’Afrique de l’ouest, le Niger est le seul participant à avoir réussi au moins 1 jockey dans les toutes épreuves sur les trois premières marches du podium. Même si le Grand Prix CEDEAO revient à la Côte d’Ivoire, le Niger sera l’un des pays à surveiller de près lors de la seconde édition du tournoi de sports équestres dans la zone ouest-africaine.
Au regard de la réussite qui a couronné cette première organisation, la fédération ivoirienne de sports équestres s’attend à une participation plus importante lors de la seconde édition.

> Lire aussi  Coupe Confédération : Tout sur le calendrier de l’édition 2017

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.