in

France présidentielle : Emmanuel Macron fait-il mieux que Jésus Christ ?

Pour ses partisans, Emmanuel Macron passe pour le sauveur miraculeux de la France, une France qui depuis des années peine à redresser son économie et à inverser la courbe du chômage. Arrivé à la tête du pays avec une tonne de promesses pour les français, le nouveau président de la République accomplira-t-il autant de miracles comme Jésus Christ, où même mieux ?

Macron nouveau Jésus-christ

L’ascension politique d’Emmanuel Macron, le nouveau président des français, est à ce jour l’une des plus remarquables dans le paysage politique du pays. Quelques partisans d’En Marche en viennent même à le qualifier de Jésus Christ, voyant en lui le sauveur que la France attend depuis des années. Après l’échec répété des politiques, le peuple français a décidé d’accorder sa confiance en un président plus jeune, porteur d’espoir et du véritable changement. Sorti pour certains de nulle part, Emmanuel Macron, qui s’est véritablement révélé au grand public en 2014 avec son entrée au gouvernement, est devenu trois années plus tard, miraculeusement diraient certains, le huitième président sous la Cinquième République en France. A l’image de Jésus Christ venu avec de nombreux miracles, le nouveau président des français dispose lui aussi d’un programme qu’il a courageusement défendu face à Marine Le Pen lors du débat d’entre deux tours le 3 mai dernier. Dans son programme, le leader d’En Marche propose une panoplie de solutions pour remettre son pays sur la voie de la véritable relance économique. Emmanuel Macron serait-il réellement le sauveur que la France depuis des décennies ?

L’ascension fulgurante du nouveau président

Après sa sortie de l’ENA, Emmanuel Macron travaillera en tant que banquier chez Rothschild, une des plus grandes institutions de financement au monde. Malgré la réputation de la banque pour laquelle il travaillait à l’époque, le leader d’En Marche n’assumera pas une si grande fonction qui le projettera au-devant de la scène politique française. Mais il réussit tout de même par être repéré par François Hollande qui le nomme en 2012 comme conseiller adjoint à l’Elysée. Emmanuel Macron ne sera véritablement mis au-devant de la scène qu’en 2014, lorsqu’il intègre le second gouvernement formé par Manuel Valls. En l’espace deux années, le jeune ministre deviendra l’un des ministres les plus populaires d’un gouvernement critiqué par les français pour sa mauvaise gestion du pouvoir. Surfant sur sa vague de popularité, il créera en avril 2016, le Mouvement En Marche. Mais quatre mois plus tard, en août plus précisément, il démissionne du gouvernement et annonce en novembre son intention de briguer la présidence sous la bannière de son mouvement En Marche. Porteur d’espoir et de changement, le jeune Macron gagnera à sa cause plusieurs élus et figures emblématiques françaises, comme pour dire que le sauveur tant attendu est enfin là. Le leader d’En Marche battra sans difficulté Marine Le Pen le 7 mai lors du second tour de l’élection présidentielle.

Mélenchon invité de Bourdin ce matin

Alors que Jean-Jacques Bourdin dans son émission radio « Bourdin Direct » sur BFMTV, pose la question suivante à Jean-Luc Mélenchon : « Est-ce que Macron vous fait peur ? « , Mélenchon répond après quelques hésitation (ce qui est un moment rare chez Mélenchon) que Macron se « prend pour Jupiter », et « que même il va bientôt marcher sur l’eau ». Que cela soit l’un ou l’autre, les français espèrent qu’il descendra de temps en temps pour faire son « SON JOB » de président.

Comme Jésus, Macron attire de plus en plus d’élus

A ce jour, le nouveau président de France draine à ses pieds les plus grosses figures politiques françaises, qu’elles soient de droite comme de gauche. Manuel Valls a demandé ce mercredi 10 mai une investiture sous la bannière En Marche pour les législatives. A Droite, Christian Estrosi plaide déjà pour un rapprochement entre Les Républicains et En Marche pour les législatives. Mais Emmanuel Macron devra faire attention à toutes ces figures qui sollicitent son parrainage, car faut-il le rappeler, Jésus Christ a été, selon les récits bibliques, trahi par un de ses plus proches serviteurs.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Election au Libéria : les résultats connus ce jeudi (NEC)

Côte d’Ivoire : Les vraies raisons du retour de KKB au PDCI-RDA