in

Côte d’Ivoire : Qui des garçons et des filles ont gagné au CEPE ?

L’examen du Cepe 2017 en Côte d’Ivoire s’achève sur une note de satisfaction, à la lumière du taux de réussite qui reste supérieur à 80% selon les résultats officiels. Concernant le nombre d’admis par sexe, les garçons sont toujours les plus nombreux à décrocher cet examen d’entrée en classe de sixième. Les filles ont-elles créé la surprise cette année ?

La proclamation des résultats du Cepe 2017 en Côte d’Ivoire a ouvert le chemin des lycées et collèges à 383.281 candidats sur les 491.525 élèves qui se sont officiellement présentés cette année. Selon le ministère de l’éducation nationale, le taux de réussite national à l’examen d’entrée en classe de sixième s’est établi à 80,98%, soit légèrement en baisse comparé à celui de 2016 qui était de 83,33%. Mais au regard de l’environnement social qui a été très peu favorable à l’apprentissage cette année (grèves des fonctionnaires, mutineries), on peut largement se féliciter de voir le taux de réussite rester sous la barre des 80%. Traditionnellement, les candidats garçons sont plus nombreux que les filles à être admis à l’examen du Cepe en Côte d’Ivoire. Mais cette année, la bataille semblait plutôt serrée car il y avait presque qu’une parité au niveau du nombre dans la répartition des candidats par sexe. Selon la directrice des examens et concours (Deco), 255.609 de sexe masculin et 217.697 candidats de sexe féminin ont pris part à la session 2017 du Certificat d’études primaires élémentaires soit un taux de délibération estimée à 99,84%, soit 473.306 candidats. Malgré une différence d’environ 35.000, les filles ont-elles réussi à créer la surprise cette année en battant les garçons sur le critère du nombre d’admis par sexe

Le duel admis garçons vs filles au Cepe en chiffres

L’année dernière, les résultats de Cepe ont révélé un taux de réussite chez les filles de l’ordre de 82,92% et de 83,67% chez les candidats de sexe masculin. Compte tenu de l’écart qui s’est considérablement resserré entre garçons et filles ces dernières années, on s’attendait probablement à voir les candidats de sexe féminin prendre le dessus en 2017, pour cela il faudra attendre probablement l’année prochaine car le taux de réussite chez les garçons (81,28%) est légèrement supérieur à celui des filles (80,62%). Comparativement aux taux de réussite de l’année dernière, les deux genres ont enregistré une baisse, la plus importante étant du côté des candidats de sexe masculin. Selon les résultats donnés par la directrice des examens et concours, sur les 255.609 candidats de sexe masculin qui ont composé cette année, 207.766 garçons ont été déclarés admis au certificat d’études primaires élémentaires. Chez les filles, 175.515 candidates sur les 217.697 présentes ont réussi à décrocher leur Cepe en Côte d’Ivoire. Quant au taux de réussite national, il est en baisse par rapport à celui des deux dernières années, mais reste toujours sous la symbolique barre des 80%.
Félicitations à tous les candidats déclarés admis cette année.’

Les dirigeants africains qui ont marqué l’année 2017

Affaire agrobusiness : mandat d’arrêt international contre Christophe Yapi