in

Un camion secoue le pont Felix Houphouët Boigny : Plus de peur que de destructions

Le pont Felix Houphouët Boigny est l’une des infrastructures les plus célèbres de Côte d’ivoire. Officiellement mis en service en 1957, Ce monument de la République de Côte d’ivoire, qui porte le nom de son tout premier président, est un pont en poutre-caisson construit par l’entreprise Dragages et Travaux Publiques.

Rénové à plusieurs reprises il subit pourtant les affres du temps mais aussi des accidents comme celui de ce lundi matin.

Le pont Felix Houphouët Boignit, une vieille infrastructure émoussée par le temps

Le pont Felix Houphouët Boigny, joyau du transport routier de la capitale ivoirienne n’a plus sa prestance d’antan. Pourtant plusieurs fois rénové, il se delabre inexorablement et dangereusement. Dernière réhabilitation en date, 2012, après que d’importants dégâts avaient été signalés par des ingénieurs du BTP. Le diagnostic était que l’eau commençait à s’infiltrer dans le béton et les poutres et que de sérieux travaux d’étanchéités devraient être menés pour sauver le pont et surtout la vie des usagers.

Le pont Henri Konan Bédié avait été vu comme une aubaine pour décharger le pont Houphouët Boigny

En 2014, l’entreprise française Bouygues livre à l’Etat ivoirien le pont à péage Henri Konan Bédié censé désengorger les deux anciens ponts existants à savoir les pont Felix Houphouët Boigny et De Gaulle. Mais ce pont de plus sur la lagune Ebrié semble n’avoir rien résolu. Les deux anciens ponts sont toujours soumis à un important trafic surtout de la part des poids lourds. Le travail de délabrement se poursuivant, le pont Felix Houphouët Boigny se trouvait progressivement dans un état alarmant selon les techniciens et ingénieurs.

Le pont Felix Houphouët Boigny mit à rude épreuve ce matin

Selon une dépêche de l’organe de presse Koaci.com, ce matin du lundi 17 avril le pont Felix Houphouët Boigny a été mis à l’épreuve par une rude secousse qui a mis en branle tout l’édifice. Selon les automobilistes et badauds interrogés le pont a subi un violent coup qui fit une onde de choc tel un séisme.
Selon les témoignages recueillis, une semi-remorque aurait foncé à toute allure sous l’un des passages du pont à une vitesse élevée. Le camion qui allait à vive allure avec un chargement très haut a heurté l’un des panneaux d’alerte puis un pan du pont. Le choc très violent a fait s’écrouler des morceaux de bêtons. La démolition aurait été à la hauteur du choc ressenti par les riverains. Le bruit étant inhabituel les populations ont accouru pour voir ce qui se passait.

Un accident qui sonne comme un avertissement aux autorités compétentes ?

Le choc du poids lourd aurait causé d’importants dégâts qui viendraient s’ajouter à ceux, alarmants, déjà répertoriés par les transporteurs et les riverains. L’édifice se meurt au gré des morceaux qu’on lui arrache. Usure du temps, infiltration insidieuse de l’eau dans l’édifice et les égratignures parfois très importantes des camions bennes comme ce matin mettent en péril ce pont joyau de la capitale et monument du patrimoine culturel ivoirien.
L’état de délabrement de la voirie dans notre pays est un sujet qui préoccupe tous les ivoiriens ainsi que l’Etat lui-même. Les accidents à répétition, les SOS des routiers internationaux et des acteurs du monde économique dans leur ensemble avaient interpellé l’Etat qui, depuis quelques années, a entamé d’importants travaux de constructions et de réhabilitations du patrimoine routier de notre pays, un passage primordial sur la route de l’émergence.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

La vie amoureuse d’Arafat dj : voilà enfin la femme avec qui il est en couple

Tensions Etats Unis-Corée du Nord : La troisième guerre mondiale est-elle à nos portes ?