in

Destins brisés dans l’histoire du Hip Hop

Meurt jeune et tu auras la gloire éternelle !

Le hip hop, plus encore que d’autres musiques, aura connu de belles carrières mais un peu trop brèves ou tragiquement mises entre parenthèse, une parenthèse de sang pour emprunter le mot à Djibril Tamsir Niane, l’écrivain Sénégalais. Ces destins brisés sont nombreux de par le monde, cependant nous nous proposons de vous dévoiler les plus mémorables, ceux de rappeurs au talent interplanétaire.
Ils sont passés telles des météores et ont laissé dans leurs sillages un public médusé et des œuvres discographiques intemporelles. Malgré le temps qui passe, leurs noms sont toujours gravés dans les esprits dans une sorte de fascination et de cristallisation démesurées. Leurs histoires sont celles d’une jeunesse désabusée et en mal de repère, une jeunesse qui voyait en eux des militants de leurs causes et de leurs idéaux qualifiés d’asociaux. Ci-dessous nous vous proposons cinq des talents partis dans la fleur de l’âge.



Lisa Nicole Lopes alias Left Eye

Lisa Lopes est née le 27 mai 1971 à Philadelphie en Pennsylvanie d’une mère afro-américaine et d’un père d’origine cap verdienne. Elevée par sa grande mère après le divorce de ses parents, elle se lance, à 10 ans, dans la musique gospel puis à 19 ans crée un groupe du nom de Girl Group qui sera rebaptisé TLC. TLC sortira deux albums, Oooooooohhh et FanMail qui procureront à Lopes quatre Grammy Awards. Mais dans les années 90, elle se lance dans une carrière solo pleine de succès grâce notamment aux participations à des singles comme Never Be The Same Gain de Mélanie ou encore U Know What’s Up de Donell Jones. Malheureusement Lisa Lopes ne survivra pas à ses 30 années. Le 25 avril 2002, elle meurt d’un tragique accident sur une route de La Ceiba au Honduras alors qu’elle s’y trouvait pour des vacances. Littéralement projeté par le choc elle mourra dès suite de ses blessures, mais ses collaborateurs s’en sortiront indemnes. Comme un triste signe du destin, la rappeuse avait renversé un gamin la veille même de l’accident et celui-ci était décédé par la suite.

Olivier Kponton dit East

East (1969-1996) est un rappeur né à Pantin et mort à Paris à l’âge de 27 ans. Il est considéré par la presse spécialisé comme l’un des plus grands talents du rap français à ses débuts. Ce féru de graffiti et de basketball publie son premier maxi 45 tours en 1990 intitulé Le Rap, ça tape en featuring avec Reef T. Par la suite il participera aux albums de groupe comme Alliance Ethnik, IAM ou d’artiste comme Dee Nasty. A partir de 1994 cet originaire du Nigeria se lance dans la production avec son label Double H puis dans l’animation sur Radio Nova. Mais le 3 février 1996 East meurt dans un accident de scooter à Paris alors qu’il se rendait à la radio pour une émission le Cut Killer Show.

Big Pun le premier rappeur latino à succès

Christopher Lee Rios de son nom d’artiste Big Pun (Big Punisher) est un rappeur d’origine portoricaine né le 10 novembre 1971 à New York et décédé le 7 février 2000 à White Plains. Mort d’une crise cardiaque due à son obésité, cet ancien rappeur hiphop underground du Bronx de la fin des années 90 est considéré par la presse spécialisé comme le 11e meilleur rappeur et 25 MC de tous les temps. Big Pun est l’auteur de plusieurs œuvres discographiques dont deux albums, Capital Punishment en 1998 et Yeeeah Baby en 2000, et de singles tels que I’m Not a Player en 1997 ou How We Roll en 2001.

The Notorious B.I.G

The Notorious B.I.G né Christopher George Latore Wallace est un rappeur américain classé 3e MC de l’histoire par MTV en 2006. Ce rappeur hiphop à la stature caractéristique est né le 21 mai 1972 à New York et mort le 9 mars 1997 à Los Angeles. Avec son album Ready To Die en 1994, il hisse son groupe Junior M.A.F.I.A dans les sommets du rap New yorkais à une époque où le Rap West Coast, rival du Rap East Coast, dominait le Hiphop. Le 9 mars 1997 Wallace est assassiné au volant de sa voiture lors d’une fusillade à Los Angeles entre gangs rivaux. Il sera également célèbre pour sa rivalité avec Tupac Shakur, le plus grand talent du rap US.

Tupac Shakur l’icône du rap mondial

A ce jour Tupac Shakur demeure le rappeur le plus célèbre de tous les temps. Né le 16 juin 1971 à New York, il fut un rappeur très engagé. Issu de ghettos où la violence et la misère étaient les maîtres mots, Tupac ne tardera pas à faire de la musique pour exprimer tous les problèmes de banditisme et de racisme qui gangrène la communauté afro-américaine. Loin de faire des musiques prétentieusement de banlieue, Tupac vivra réellement ce qu’il chantait. Cet habitué des rixes a plusieurs fois échappé à la mort avant de se faire assassiner eu volant de sa voiture à un feu tricolore le 13 septembre 1996 à Las Vegas au sortir d’un match de boxe houleux.
A l’instar d’autres prodiges comme Bob Marley, les stars du hiphop ont connu un destin brisé mais ô combien glorieux. La cause de ces tragédies serait peut-être à chercher dans le mode de vie même de ces artistes partagés entre leur goût de l’alcool, de la drogue et de la violence propre au milieu du Hiphop.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Classement des dix personnalités les plus célèbres au Nigéria

Destin tragique dans le coupé décalé : des étoiles qui se sont trop vite éteintes