in

Eudoxie Yao : la « Bomba Latina » ivoirienne qui fait perdre la tête et affole les réseaux sociaux

Eudoxie Yao est l’une des nouvelles starlettes des réseaux sociaux en côte d’ivoire. Si le buzz doit porter un nom c’est bien le sien qui sera volontiers proposé tant la fille aux formes généreuses affolent les compteurs sur la toile depuis ses premières vidéos. Jouant sur ses rondeurs pulpeuses elle s’est faite une certaine notoriété qui lui a permis de s’immiscer dans le cercle très fermé des people ivoiriens qui ont la côte en ce moment.

Eudoxie Yao dit « Pawa gang » est désormais une célébrité ivoirienne à part entière si bien qu’elle fait la une des medias et le buzz sur les réseaux sociaux. La réputation qu’elle s’est taillée sur mesure lui ouvre certaines portes comme le cinéma ou les émissions de show.

Qui est Eudoxie Yao alias « Pawa gang »

Eudoxie Yao, de ses propres déclarations, serait une esthéticienne de profession ; une réalité que ses détracteurs lui nient en bloc car, disent-ils, l’on ne l’a jamais vu exercer ce métier. Ce serait selon ceux-ci une couverture rapiécée de sa part pour cacher son « Kpôkleya » (sa prostitution ». Tout ce que l’on sait d’Eudoxie Yao en général c’est les bribes d’informations recueillies sur internet à travers notamment ses propres vidéos.




Tout serait parti de la bienveillance du buzzeur des années 2015-2016, Pogban Wilfried alias Papi Pawa qui l’a mettait en avant sur chaque de ses vidéos ou publications. Certains y verront une sorte de placement de produits pour inviter tous les adeptes du voyeurisme et de la prostitution à se signaler inbox. Se faisant, le « vieux père » Papi Pawa conférait une notoriété certaine à sa « fille » Eudoxie Yao qui a commencé à son tour à faire le buzz en bien ou en pire.

Eudoxie Yao-Papi Pawa ou quand l’élève dépasse le maitre

En moins d’un an Eudoxie Yao fait 300.000 abonnés sur sa page officielle Facebook et 200.000 sur celui d’Instagram, des scores qui dépassent largement ceux de nombreuses personnalités people du pays. « J’ai un beau corps », « J’ai rencontré Chris Brown et Rihanna », « La beauté ivoirienne » voilà quelques vidéos titrés qu’elle a publiées et qui ont déchainés des passions mais aussi des injures. Quoiqu’il en soit, Eudoxie Yao file le buzz et les « Gourous » ( Les riches » d’Abidjan la veulent dans leurs lits même pour 20.000.000 la soirée parait-il. Elle sera même invité par l’équipe de C’MIDI sur la RTI télévision nationale pour parler de son incroyable ascension.

Professionnalisation de sa « carrière »

Pourquoi ne pas profiter de sa notoriété pour creuser davantage l’abcès du buzz et du succès ? C’est ce qu’a compris Eudoxie Yao qui s’est lancé dans le soin de son image. Eudoxie Yao a commencé par se lancer dans la mode en accompagnant la crème de la Sapologie ivoirienne au pays de la Sape à Brazza pour représenter la Côte d’ivoire. Mieux Eudoxie Yao fait des figurations dans des clips vidéo (Kaled ou Dj Molare) et même dans le cinéma avec Yopougon dans le quartier où l’on retrouve également le comédien Pantcho le Gataire. Récemment elle aurait annoncé faire de la musique aussi, une autre corde à son arc. Pour se faire elle aurait demandé à ses fans leur avis sur la collaboration qu’elle voudrait faire en ces termes « Mon amour bientôt je vais faire mon son. Vous me conseillez quel artiste pour un featuring ? ». Nul doute que les artistes collaborateurs ne manqueront pas à l’appel.

Eudoxie frôle le pire mais plus de peur que de mal

Visiblement l’heure est à la vie de Louga au royaume du Maroc. En même temps que la bande à Emma Lohoues partie bronzer au pays de Mohamed VI, la go choc Eudoxie Yao était sur place le weekend dernier précisément à Marrakech où elle a participé à une soirée à guichet fermé au heaven 7 gueliz, soirée qu’elle qualifie de mémorable. Elle en a profité pour publier des cartes postales de la ville pour donner la température à ses fans. Rondeurs faites de bobaraba (grosses fesses en langue locale malinké), de lolos volumineux (gros seins), de pistoleros (bassin en forme de guitare qui rappelle la ceinture du cowboy de film western) sur un fond oriental de quoi à déchainer les commentaires élogieux et les jalousies.
Mais ce lundi 22 mai, la buzzeuse a eu un accident où elle a failli y perdre la vie. A ce propos elle a tenu à faire des précisions sur sa page officielle Facebook : « J’ai fait un grave accident le lundi avec mon staff au Maroc. On a failli être écrasés par un gigantesque camion pour finir par une sortie de route en faisant plusieurs tonneaux pour finir dans une broussaille pleine d’épines. Etant donné que la voiture était renversée, on a dû me sortir par les pieds ».
Une description rocambolesque qui prête à sourire mais l’on est soulagé de la voir saine et sauve avec quelques égratignures visibles à travers des photos de l’accident qui circulent en ce moment sur le net.

Ligue des champions africain : il faisait bon de jouer chez soi pour les premières journées

Dj Arafat et Serge Beynaud : Les deux artistes plus que jamais comme chien et chat