in

Coupe des Confédérations Russie 2017 : le Cameroun mérite-t-il sa place ?

La phase de poule de la Coupe des Confédérations Russie 2017 a connu son terme hier avec la 3e journée.

Tout ce que l’on peut dire c’est que la logique a été respectée. Les favoris se sont raisonnablement qualifiés quand les outsiders ont plié bagages. Parmi ceux-ci le champion africain, le Cameroun qui a vu ses rêves brisés sur les falaises allemandes. Un parcours mi-figue mi-raisin terminé par une défaite entachée d’une polémique qui fera certainement grincer les dents avant la Coupe du Monde l’année prochaine.

Les Lions Indomptables du Cameroun ont pris la porte de la sortie hier face à une Allemagne bis aussi tueuse que l’équipe première. Dans l’ensemble il n’y a rien eu à se mettre sous la dent malgré une première période flatteuse des champions d’Afrique.

Le Cameroun avait-il l’opportunité de s’imposer

Hier dimanche au stade de Sochi, les Lions Indomptables du Cameroun ont été confronté à une équipe des plus bis de l’Allemagne. L’on le sait déjà, l’Allemagne est arrivée dans cette compétition avec une équipe complètement rajeunie, cette compétition n’étant pas sa priorité. Ainsi le Cameroun se trouvait en face d’une équipe inexpérimentée bien que talentueuse avec des joueurs comme Kimmich, Timo Werner ou encore Ter Stegen le gardien de Barcelone. Pourtant le Cameroun n’a pas pu faire la différence, peut être pourrait elle aussi invoquer la jeunesse ?

Une première mi-temps sous le signe de l’équilibre des forces

L’équipe d’Allemagne et celle du Cameroun ont offert aux spectateurs et téléspectateurs une première mi-temps assez équilibrée même si les occasions franches furent du côté de la Mannschaft avec notamment la tête ratée de Kimmich au ras du sol. L’Allemagne semblait jouer sans forcer avec un jeu léger et très peu offensif quand le Cameroun errait sans vraiment savoir par quel bout mener le match. La première mi-temps se termine donc sans réelle domination de part et d’autres, mais la seconde montera en température.

Une deuxième période féconde en buts et entachée d’une erreur d’arbitrage

La seconde période sera en revanche plus intéressante avec l’Allemagne qui débute pied au plancher. En effet, à la 48e minute Kerim Dermibay le milieu de terrain d’Hoffenheim abat Fabrice Ondoa grâce à une frappe spontanée de son pied gauche. Par la suite ce sera autour de Timo Werner l’attaquant de Leipzig, les dauphins du Bayern cette saison, qui inscrira un doublé. Il trouve d’abord le chemin des filets à la 66e minute juste après l’expulsion d’un joueur camerounais suite à une faute sur Emre Can à la 64e minute. Dans un premier temps l’arbitre sanctionne par erreur Sébastien Siani avant de revenir sur sa décision en consultant la vidéo. Mais les Lions réussissent à marquer un but grâce à Vincent Aboubakar d’une tête que Ter Stegen n’arrive pas à contenir dans ces gants. A la 81e minute, Timo Werner le buteur de Leipzig enterre définitivement les espoirs des Camerounais qui croyaient encore en une remontada miraculeuse.

Le Cameroun, bon dernier de sa poule

Avec cette défaite, les Lions rentrent au pays avec une piètre place de dernier de la poule B avec le match nul entre le Chili et l’Australie, 1 but partout. A l’issu de cette journée donc le Cameroun récolte 1 point – 4 quand l’Allemagne et le Chili se qualifient pour les demi-finales avec respectivement 7 points + 3 et 5 points + 2. Quant à l’Australie il finit 3e avec 2 points – 1.
Le Cameroun doit maintenant se tourner vers les qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Coupe du Monde pour au moins se faire pardonner des supporters Camerounais.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Transformers, The Last Knight : Fiche sur la grande bataille pour sauver la terre

Soldes d’été 2017 en France : toutes les dates et les bons plans