in

Meiway au Ghana : Highlander tout feu tout flamme

Meiway, le roi du Zoblazo a effectué une tournée au Ghana le weekend dernier pour un trophée honorifique au cours d’une cérémonie de célébration.

Fort de son parcours dans la musique et du succès qu’il a engrangé Meiway a été reçu au pays des Ashanti, mais il ne s’est pas contenté que de prendre son prix pour rentrer chez lui. Profitant de sa présence au Ghana il en a profité pour dire ses quatre vérités à un rappeur ghanéen et non des moindres, l’ogre de la musique d’inspiration hip hop africain le dénommé Sarkodie.

Meiway le chanteur ivoirien n’a pas sa langue dans sa poche et l’on le sait que trop bien avec ces récentes attaques contre Victor Yapobi le patron du COMICI, Comité d’Organisation de Miss Côte d’Ivoire, et Debordeau Leekunfa. Cette fois ci il s’en prend au rappeur ghanéen Sarkodie qui lui aurait refusé une faveur.

Meiway alias Highlander de la musique ivoirienne

Le fondateur du Zoblazo, genre musical inspiré des rythmes folklorique des régions côtières de la Côte d’ivoire, est un dinosaure de la musique ivoirienne. En effet l’artiste a commencé sa carrière en 1989 avec son premier album Ayibebou, puis ont suivi plusieurs autres dont 200% Zoblazo en 1991, Les génies vous parlent (500% Zoblazo) en 1997 et Golgotha en 2004 entre autres. Son dernier album intitulé Illimitic paru en 2016 est également un succès. Meiway s’impose comme un sphinx, toujours d’actualité, toujours plus jeune dans le style et dans la peau.

Meiway honoré au Ghana

Après avoir été honoré au Cameroun en mars dernier, Meiway a été invité au Ghana pour recevoir un prix. Cette récompense il l’a reçue le samedi passé à Accra au cours de l’évènement Exclusive Men of The Year 2017, une cérémonie qui célèbre les personnalités qui ont eu des parcours et des réalisations extraordinaires. Il faut dire que le fils de Bassam est très apprécié au pays des Ashantis qui entretiennent d’étroits liens culturels avec le peuple Apollo dont est issu Meiway. L’artiste ivoirien ne s’est en revanche pas contenté de prester puis de récupérer son trophée et de rentrer au pays.

Sarkodie lui aurait fait un faux bond

Pour le compte de l’album Illimitic, Meiway avait prévu un featuring avec le rappeur ghanéen Sarkodie sur le titre « Watch my body ». Mais la collaboration n’ jamais eu lieu car le rappeur n’a pas respecté son engagement, un comportement qui n’a pas été du goût de Meiway qui a perçu cela comme un manque de respect envers sa personne. Le professeur « Awôlôwô » est revenu sur ce désistement lors d’une interview accordée à un media local, Urbanpress. Il aurait déclaré : « Sarkodie m’a manqué de respect. C’est un artiste que j’aime bien, c’est pourquoi, pour mon dernier album j’avais souhaité faire un duo avec lui. Je lui ai donc envoyé la composition, qu’il a encore aujourd’hui, afin qu’il y pose sa voix. Nous étions d’accord sur toutes les conditions, mais pendant plus d’un an et demi, Sarkodie n’a fait que me tourner, sans jamais faire le travail ».
Manque de temps ou de respect de la part du meilleur rappeur africain ? Pour l’heure aucune piste n’est à privilégier tant que l’artiste lui-même ne donne des raisons officielles de son comportement contre lequel rage le génie de Kpalêzo. Affaire à suivre !

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Soldes d’été 2017 en France : toutes les dates et les bons plans

Soldes d’été 2017 France: avez-vous idée des bons plans qui vous attendent ?