in

Côte d’Ivoire septembre: qu’est ce qui changera dans la vie des ivoiriens ?

Depuis peu la Côte d’ivoire est rentrée dans les vacances scolaires qui se terminent en septembre prochain.

La fin de celles-ci coïncide régulièrement avec des changements dans la vie politique, économique et sociale des ivoiriens. Ces mesures qui rythmeront la nouvelle année se veulent les moteurs de l’émergence à l’horizon 2020 du pays que le gouvernement s’est fixé.
A la rentrée prochaine fixée au mois de septembre, plusieurs mesures sont prévues qui changeront le paysage éducatif, politique et économique du pays. Ces nouvelles décisions sont déjà annoncées depuis peu afin de préparer chacun à leur mise en application effective dans moins de trois mois.

Les changements dans l’éducation pour une école plus efficace

Au niveau de l’école ivoirienne, les mesures sont relatives aux modalités de passage en classe supérieure au niveau du primaire et de secondaire mais aussi du supérieur. Concernant le primaire, le redoublement n’est plus possible en classe de CP1, CE1 et CM1 ; pour les CP2 et CE2 la moyenne de passage n’est plus 5/10 mais 4/10. Au collège, précisément au premier cycle (6e à la 3e), la moyenne de passage passe de 10 à 9/20 et celle du redoublement entre 7 et 8,99/20/. Toutes ses mesures, assez complaisantes, visent à réduire le taux d’échec scolaire et d’enfants mis hors du système. Au supérieur, pour l’essentiel à l’Université, désormais le Master n’est plus accessible par tous. Seuls quelques élèves pourront poursuivre en Master, ceux qui rempliront les conditions notamment relatives aux moyennes. Mais la mesure est encore contestée par les étudiants eux-mêmes.

Au plan économique l’Etat vise toujours l’émergence

Dans un communiqué datant d’hier, le gouvernement a annoncé la dématérialisation des marchés publics, une mesure qui vise à la transparence d’acquisition de marché et à une meilleure absorption des crédits budgétaires. Cette dématérialisation passera par deux phases à savoir les « E-Marchés-Publics », le « E-Learning » et le « Décisionnel ». Concernant les problèmes économiques des ivoiriens au quotidien l’Etat prévoit plusieurs mesures dont celui de bloquer le prix des denrées de première nécessité à savoir le riz, l’huile, le sucre ou le ciment. Cette mesure vise à lutter contre la vie chère.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Mercato 2017: tous les transferts des footballeurs africains, les clubs et les montants

Affaire Serey Dié-Josey: un scenario à la Ruby ?