in

Tempo 2017: souvenirs souvenirs ou quand l’émission revisite les années 2000

L’émission fétiche de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne, Tempo est de retour depuis quelques mois.

Elle fait donc son come-back partagé entre nouveautés et moments forts de sa longue présence sur les antennes de la chaine nationale. Il aura fallu la protestation de grands artistes ivoiriens tels que Molare Dj pour faire bouger les lignes l’année dernière. Ainsi, après au moins 5 ans d’absence, Tempo a refait surface pour le bonheur des téléspectateurs.

Tempo est de retour sur nos petits écrans pour mettre en avant la musique ivoirienne. Après le grand toilettage elle a redémarré de plus bel, depuis quelques mois, avec son animateur vedette Didier. Penchons-nous sur ce grand retour et les dernières émissions présentées.

Tempo ou l’histoire d’une émission phare de la télévision nationale

Tempo est l’une des plus vieilles émissions de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne. Elle survit aux époques, aux tendances, aux crises et aux remaniements au sein de la chaine. C’est l’une des rares émissions des antérieures à être encore présentes sur les antennes, à l’instar de Wozo Vacances. Tempo a failli ne plus être rediffusé sur la RTI, mais grâce à d’éminents artistes comme Molare Dj, reconnaissant pour le rôle joué par cette émission dans leur ascension, ont fait usage de leur influence pour qu’elle ressuscite. Cette émission a donné de la notoriété à des genres musicaux comme le Zouglou et le Coupé décalé et révélé des artistes tels qu’Arafat, David Tayorault, Bebi Philippe, Dj Mix, Garba 50 et toutes les autres grosses têtes actuelles de la musique ivoirienne.

Une nouvelle émission dans le même esprit

L’émission a fait son grand retour en janvier dernier dans un autre décor mais avec le maître même de cérémonie, le célèbre Didier Bleou dont l’image est désormais inséparable de celle de l’émission. Celle-ci se teint tous les samedis à partir de 10h30. Désormais réalisée par Orokia Cissoko, Tempo comme pour l’émission C’Midi est l’émission préféré des ivoiriens et  s’est réimposé comme l’une des tribunes préférées de la musique ivoirienne. Cependant, des émissions bien implantées depuis quelques temps comme C’MIDI font la vedette et relègue un peu Tempo en arrière-plan. C’MIDI, en effet, est devenue l’émission la plus suivie des Ivoiriens d’où un challenge à relever par Tempo, nouvelle version. Avec Didier Bléou toujours aux commandes cela ne parait qu’une question de temps et d’acclimatation au nouveau contexte audiovisuel.

Les dernières émissions sous le sceau de la nostalgie

La dernière émission en date Tempo s’est déroulée le samedi 15 juillet dernier de 10h30 à 12h. Pour être plus précisé, le samedi passé, il n’y a pas eu vraiment d’émission. La RTI s’est contentée de proposer une sorte de compilation des moments forts de Tempo dans les années 2000. Ainsi les téléspectateurs ivoiriens ont pu retrouver, avec délectation certaines images du bon vieux temps. Ces archives ont provoqués l’hilarité chez certains téléspectateurs qui en ont fait un sujet de moquerie sur Facebook. Lors de cette compilation, les téléspectateurs ont pu revoir les anciennes prestations d’artistes célèbres aujourd’hui comme Dj Arafat et Debordeau, Dj Mix et Elown Dj, Gôh la Montagne, Petit Denis. L’image et le style des chanteurs auraient inspiré une certaine moquerie en comparaison avec l’époque actuelle. La preuve que la mode est une question de temps.
Le samedi 22 juillet prochain, les spectateurs et téléspectateurs pourront retrouver Didier Bleou avec peut être cette fois une véritable émission, à moins que la RTI veuille davantage nous faire profiter du bon vieux temps si marrant aujourd’hui.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Quelles langues parle-t-on le plus actuellement au Bénin ?

Jeux de la Francophonie 2017: A deux jours de l’évènement les dernières nouvelles