in

Tourisme Côte d’Ivoire : le Parc National de la Comoé un fleuron touristique national

La Côte d’Ivoire est un pays d’Afrique de l’ouest disposant d’une superficie de 322.463 Km² et d’une population estimée à 26.578.367 habitants.

Situé entre l’équateur et le tropique du cancer, le pays jouit d’un climat, d’une végétation et d’une faune particulièrement abondante et variée. Cette faune et ce paysage exceptionnels ne sont pas toujours bien connus en comparaison ce ceux d’Afrique de l’est et du sud par exemple.

C’est pourquoi nous vous présentons aujourd’hui le Parc National de la Comoé qui n’a rien à envier aux grands Parc d’Afrique de l’est et du sud.
Le Parc National de la Comoé est l’un des sites touristiques les plus merveilleux de la Côte d’Ivoire. Sa faune et sa flore, mises en danger par les crises qui ont secoué le pays, reprennent de la vigueur depuis la fin de celles-ci.

Le Parc National de la Comoé : Histoire et Géographie

Le Parc National de la Comoé est un parc national de Côte d’Ivoire situé à 100 Km au nord-est de la ville de Bondoukou, elle-même située au nord-est du pays. Depuis 1983, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que réserve de biosphère. Ce parc a été prévu dès 1926, mais il a été réellement fondé en 1953 sous le nom de réserve de Bouna avant de passer, en 1968, sous le nom actuel de Parc National de la Comoé. Etant à la lisière des villes de Bouna et de Bondoukou, le parc abrite de nombreux villages Lobi, l’ethnie locale. Pendant la crise militaro-politique qui a secoué le pays de 2002 à 2011, la réserve avait perdu de ses potentialités notamment à cause de l’absence de l’Etat et du braconnage désormais intensif. Mais en début de ce mois de juillet, l’UNESCO a retiré le Parc de la liste des sites en danger, ce qui est un soulagement.

Spécificités et caractéristiques du Parc

Le Parc National de la Comoé est situé au nord-est de la Côte d’Ivoire dans la région actuelle du Boukani(Bouna) dont il occupe plus de la moitié de la superficie avec 1.149.150 ha. Le Parc porte le nom du fleuve qui le traverse, le fleuve Comoé le 2e plus long fleuve de Côte d’Ivoire après le fleuve Bandaman. Le site abrite plusieurs espèces animales dont les singes babouins, vervets et patas, des éléphants, des phacochères, des cobes de Buffon, des antilopes bubales, des hippopotames, des buffles…L’on y retrouve également trois espèces de crocodiles que sont les crocodiles du Nil, les faux-gavials d’Afrique et les crocodiles nains. En outre le parc bénéficie de la présence de deux grands cours d’eau que sont la Volta noire et le fleuve Comoé qui permettent aux espèces animales de s’abreuver à satiété.

Attractivité d’un lieu hautement touristique

Avec le Parc National de Taï, le Parc National de la Comoé est l’un des plus importants sites naturels de la Côte d’ Ivoire. Il est un excellent site pour les safaris grâce à ses vastes étendues herbeuses et ses pistes praticables. Les visiteurs peuvent aussi y admirer les Monts Wabélé (664m) ou Yévélé (635m) et aussi la station de recherche allemande de Kapkin vers Nassian. C’est un peu le Masaï Mara du Kenya avec son paysage et ses potentialités en infrastructures. Avec la nouvelle politique du gouvernement, ce parc est mis en avant dans la promotion de la destination Côte d’Ivoire par l’Office Ivoirien du Tourisme.
Le Parc National de la Comoé vous invite à découvrir ses merveilles qui demeurent encore trop inconnues surtout auprès des populations ivoiriennes. Il est donc temps de valoriser nos sites touristiques naturels car ils sont tout aussi beaux que tous ceux qu’on voit à la télévision.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Quelles sont les dix ethnies importantes au Nigeria ?

Ewondo éthnie cameroun

Ethnie Ewondo au Cameroun : connaître l’essentiel