in

Sénégal : Dakar et Banjul serait-il en froid ?

Dakar et Banjul se sont retrouvés, peut être contre leur gré, au cœur d’une brouille diplomatique.

Le Sénégal reproche à la Gambie d’avoir infligé un mauvais traitement à ses compatriotes. Cette histoire récente aurait jeté un froid sur des rapports jusqu’ici cordiaux entre les deux Etats. En effet, depuis l’accession d’Adama Barrow à la tête de la Gambie, les relations avec le Sénégal se sont normalisées. Grand acteur de la chute de l’ancien chef d’Etat Yaya Jammeh, le Sénégal file le parfait amour avec la Gambie. Alors comment comprendre cet incident ?

Des ressortissants sénégalais auraient été reconduits à la frontière par des soldats gambiens. Cet accroc diplomatique embarrasserait énormément Banjul qui aurait décidé de prendre des mesures idoines pour résoudre calmer le jeu. Que s’est-il passé au juste entre les deux Etats ?

L’histoire d’une seconde lune de miel entre les deux Etats

Depuis l’accession de Yaya Jammeh à la présidence de la République de Gambie, les relations entre le Sénégal et la Gambie étaient devenues détestables. En fin d’année dernière, il perd les élections au profit d’Adama Barrow, un homme d’affaires et banquier. Quand Yaya Jammeh revient sur sa décision de céder pacifiquement le pouvoir, le Sénégal se porte volontaire pour une intervention militaire. Le 20 janvier 2017, les forces armées sénégalaises pénètrent dans le pays pour le déloger par la force. Réaction inattendue, l’armée nationale ne leur oppose aucune résistance. Yaya Jammeh est contraint de se réfugier en Guinée Equatoriale. Adama Barrow est alors investi officiellement dans son pays. Le nouvel homme fort est le candidat de Dakar, c’est pourquoi les relations se vont très vite se normaliser.

Un incident qui menace les nouveaux rapports fraternels

Les deux Etats voisins s’entendaient bien jusqu’à ce qu’un incident surgisse. Vraisemblablement les faits se sont produits il y a quelques heures si l’on s’en tient à la publication de Seneweb.com. En effet au total 69 Sénégalais auraient été expulsés du territoire gambien. Selon la version officielle, ils seraient sans papiers. Après leur interpellation, ils ont été envoyés à Banjul puis rapatriés à Ziguinchor au Sénégal. Les internautes ont réagi différemment à cette nouvelle. Il y a certains qui affirment que la Gambie n’est pas dans son droit quand elle rapatrie des Sénégalais. L’un d’entre eux affirment : « La carte d’identité CEDEAO émise par la Sénégal, voire le passeport CEDEAO sénégalais, sont valables partout en Afrique de l’ouest ». Pendant ce temps d’autres affirment que l’Etat gambien ne fait qu’appliquer ses lois fondamentales : « Il faut qu’on se conforme à la loi du pays d’accueil » demande l’un d’entre eux. D’autres encore appellent même à rompre tout lien avec les Sénégalais. Un autre internaute a vite fait de leur filer l’étiquette de pro-Jammeh.

Les Chefs d’Etat réitèrent leurs engagements

Cet incident aurait mis l’Etat gambien dans un embarras diplomatique tel qu’il a été obligé de réagir sur le vif. Pour rattraper le coup, le gouvernement de Banjul s’est excusé dans un premier temps. Ensuite, par la voix de son directeur du service de recrutement Buba Sanyang, il a affirmé que les forces de l’ordre qui ont procédé à cette arrestation l’ont fait de leur propre chef. Le gouvernement rejette toute implication et réitère son engagement au côté de l’Etat sénégalais dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, le trafic de drogue et le terrorisme.
Au regard de la volonté des deux chefs d’Etat d’engager leurs pays dans la coopération fraternelle, nul ne doute que cet incident n’est qu’un fait divers. Il n’entamera donc point les relations désormais au beau fixe entre les deux Etats. Il reste à savoir maintenant ce qui adviendra des Sénégalais reconduits à la frontière et des soldats à la base de l’incident.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Rentrée scolaire Côte d’Ivoire : les élèves reprennent le chemin de l’école

Maquillage d’été : quel rouge à lèvres pour nous les femmes noires à métisses ?