in

Burkina Faso : tout sur les obsèques nationales du PAN Salif Diallo

Les obsèques de Salif Diallo ont officiellement commencé hier et se termineront aujourd’hui vendredi 25 août 2017.

Obsèques nationales, elles ont mobilisé toute la nation burkinabé encore sous le choc. La perte de cet éminent homme politique du Faso a eu également des retentissements dans les pays de la CEDEAO. C’est ainsi que de nombreuses personnalités politiques ont effectué le déplacement au Burkina Faso pour accompagner le défunt dans sa dernière demeure.

Les obsèques du Président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso se sont poursuivies vendredi 25 août dans la matinée. Cette fois ci elles se déroulent à Ouahigouya au nord-ouest du pays. Voici tout le déroulement des derniers adieux de Salif Diallo.

Une mobilisation nationale et sous régionale

Les obsèques qui ont suivi le décès de Salif Diallo ont été à la mesure de l’importance de sa personnalité. Outre le peuple burkinabé, les personnalités publiques de la sous-région ont tenu à faire le déplacement de Ouagadougou pour saluer la mémoire d’un grand homme. Au nombre de ceux-là citons Alpha Condé le Président de la Guinée, Mahamadou Issoufou Président du Niger et Soro Guillaume Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Plusieurs autres présidents d’institutions, de parlements, des diplomates et des membres de gouvernement ont rehaussé de leur présence la cérémonie. Celle-ci a eu lieu au Palais des Sports de Ouagadougou archicomble. Ceux qui n’ont pas pu entrer ont été installés sous un chapiteau à l’extérieur. De là ils ont pu suivre sur un écran géant la cérémonie retransmise en directe sur les chaines télé et radios du pays. Pour la circonstance plusieurs drapeaux du Burkina Faso ont orné l’intérieur et l’extérieur du palais des sports. Dans les coulisses beaucoup de commerçants vendaient, comme de petits pains, des gadgets à l’effigie du regretté PAN.

Les derniers adieux dans sa ville natale

Pour bien faire les choses, la dépouille du PAN a été transférée dans sa ville natale située à 182,1 Km au nord-ouest de la capitale. Ainsi dans la matinée de ce vendredi, une cérémonie a été organisée à Ouahigouya place de la Nation. Ce dernier hommage a été également retransmis en Edition spéciale par des medias locaux. La dépouille de Salif Diallo est arrivée sur cette plage aux alentours de 8 heures, escorté par l’armée et drapée aux couleurs nationales. Cette fois-ci l’homme était plus populaire qu’officielle même si certaines personnalités politiques avaient fait le déplacement à Ouahigouya. C’est dans cette ville que le PAN a été inhumé en ce jour du vendredi 25 août 2017.

Les réactions du peuple burkinabé et des personnalités

Le peuple Burkinabé dans son ensemble pleure le départ d’un de ses plus dignes fils. Sur les réseaux sociaux se succèdent « RIP » et « Paix à son âme ». Le Président Kaboré dit avoir perdu « Un homme d’Etat très important…un homme influent dans l’appareil de l’Etat ». Le défunt était très apprécié pour son combat politique et ses projets révolutionnaires. A cet effet Mohamed Almadani Al-Azhari, ancien ambassadeur de Lybie au Burkina Faso, a tenu à saluer un ami révolutionnaire. Plusieurs autres personnalités comme Isabelle Chevalley, député Suisse ou encore Alpha Barry, ministre des affaires étrangères ont eu des pensées positives à l’endroit du défunt. Ce dernier affirmera : « Je me souviens un jour, il tenait des photos de piments, il m’a dit ça pouvait révolutionner le pays ». Visiblement Salif Diallo laisse orphelin tout un peuple admiratif de ses engagements politiques.

SOTRA : casseurs bus condamnés

Abidjan : les casseurs de bus condamnés, la SOTRA fait appel

Côte d’Ivoire : que se passe-t-il entre Arafat et Kaaris ?