in

Sénégal : Polémique autour de la convocation de Mbaye Niang

L’équipe nationale de football du Sénégal affrontera le 7 octobre prochain celle du Cap-Vert pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Les Lions de la Teranga devront remporter ce match s’ils veulent encore rêver à une qualification qui serait la seconde de leur histoire. Pour se faire, le coach des Lions, Aliou Cissé, a fait appel à Mbaye Niang, l’attaquant du Torino en Italie.

L’annonce de la convocation prochaine de Mbaye Niang en sélection du Sénégal est mal vécue par de nombreux Sénégalais. Ils ne veulent pas avoir la mémoire courte, eux qui ont toujours du mal à digérer ses nombreux refus de rejoindre l’équipe nationale de son pays d’origine. Non, l’équipe du Sénégal ne serait pas ce morceau de viande qu’on crache pendant les moments fastes et qu’on ravale après, en temps de disette.

Mbaye Niang-Sénégal : Une idylle contrariée

La relation entre Mbaye Niang et son pays d’origine le Sénégal est l’histoire d’une union contrariée. Mbaye Babacar Niang est né à Meulan, en France, le 19 décembre 1994. Adolescent talentueux, il est vite appelé en équipe de France des moins de 16 ans puis 17 ans en 2009 et 2010. C’est seulement en juin 2011 que le Sénégal le convoquera en sélection olympique (moins de 23 ans). A cause de procédures administratives, il ne pourra rejoindre les Lions olympiques. Le 4 août 2011 il choisit l’équipe de France Espoirs alors que celle des Seniors du Sénégal l’avait sollicité. En août 2013, le Sénégal le convoque à nouveau, à l’occasion d’un match amical contre la Zambie, mais le joueur décline l’offre d’Alain Giresse, le sélectionneur à l’époque. Les Sénégalais ont commencé à lui trouver des airs. Le comble viendra avec son interview sur Bein Sports cet été, interview dans laquelle il clame son amour pour les Bleus.

Aliou Cissé le convoque tout de même

Comme une belle femme qu’on courtise sans fins, le Sénégal est revenu à la charge, il y a quelques jours. Le 20 septembre le sélectionneur Aliou Cissé fait appel au joueur pour affronter le Cap-Vert le 7 octobre prochain dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de mondial Russie 2018. Cette fois ci le joueur ne semble plus snober l’équipe de ses origines. Il serait prêt maintenant à rejoindre les Lions de la Teranga tout prêt d’aller au mondial avec notamment la reprise du match contre l’Afrique du sud. Mbaye Niang a peut être jugé bon d’être roi chez lui qu’un pneu de secours de 3e ordre en équipe de France.

Vives réactions et réponses du père

A l’annonce de la convocation de l’attaquant de Torino en Italie, les supporters de la Teranga ont crié au scandale. Après avoir longtemps tenu en mésestime les Lions, pourquoi l’appelle-t-on encore ? Semblent se demander les Sénégalais. « Mbaye Niang doit demander pardon publiquement aux 14 millions de Sénégalais. Le drapeau du Sénégal est au-dessus de tout pour nous patriotes. On ne crache pas dessus pour venir comme si de rien n’était », affirme un Sénégalais. Du côté du joueur, c’est le père, Oumar Niang, qui réagit : « Pourquoi devrait-on refuser à Mbaye Niang le droit de porter les couleurs du pays où sont nés ses parents ? Les critiques ne servent à rien (…) Mon fils a posé un acte fort en décidant de venir jouer pour son pays. Le mieux serait de l’encourager, de prier pour lui ».
Mbaye Niang l’attaquant du Torino devrait, sans surprises, être parmi les 23 qui effectueront le voyage pour Praia au soir du 7 octobre prochain. Malgré les griefs justifiés des Sénégalais, l’arrivée de Niang est un atout supplémentaire pour les Lions de la Teranga qui se relancent complètement dans la poule avec ce match qui se rejoue contre l’Afrique du sud. Pourront-ils pour autant repasser devant le Burkina Faso ?

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Emission semaine en Direct Live : 3 rendez-vous à ne pas manquer

Côte d’Ivoire : Quand l’ONU présente Alassane Ouattara comme le Chef d’Etat du Burkina Faso