in

Sénégal : Mamadou Ndoye lâche une bombe contre Macky Sall

Mamadou Ndoye, le secrétaire général de la Ligue démocratique, vient de porter une accusation très grave à l’encontre du président sénégalais Macky Sall.

Ses déclarations pourraient être interprétées comme de la diffamation à l’égard de la plus haute autorité du Sénégal. De fait, Macky Sall aurait essayé de payer sa conscience et sa liberté. Une telle révélation viendrait remettre en cause l’intégrité du président dans un contexte déjà fort désastreux pour lui.

Pour les Sénégalais Macky Sall devraient se dépêcher de rejeter cette grave accusation de Mamadou Ndoye. S’il se mure dans un silence, il deviendrait coupable de ce dont on l’accuse. L’on n’imagine pas que le pouvoir de Dakar ne puisse pas apporter un démenti à cette accusation.

Mamadou Ndoye fait une déclaration fracassante

Mamadou Ndoye, l’ex secrétaire général de la Ligue Démocratique vient de lâcher une bombe contre le président Macky Sall. Invité de l’émission « Objection » sur Sud Fm, Mamadou Ndoye ne s’est pas prié de porter une accusation grave contre Macky Sall. En effet, il a affirmé avoir régulièrement reçu un salaire de quatre millions de la part du chef de l’Etat en contrepartie d’un deal. Il déclare : « Quand j’ai été élu secrétaire général je suis allé dans le cadre de l’alliance me présenter au président de la République. Ce dernier m’a proposé ceci : « Mamadou je te donne un poste de ministre conseiller ou bien, comme je le fais pour d’autres, je te donne quatre millions de Franc CFA par mois ». Cette déclaration pose deux problèmes majeurs à savoir la corruption des élites et la mauvaise gestion du pouvoir.

Une révélation qui soulève des questions

La révélation faite par Mamadou Ndoye est une véritable bombe en ce sens qu’elle soulève deux problèmes majeurs. Le premier est l’intégrité même du chef de l’Etat. Macky Sall ne serait donc pas cet être vertueux que l’on pense qu’il est. Son régime se rend par-là coupable de corruption des élites. « Comme je le fais pour tous les autres », est-ce à dire que c’est une pratique courante du pouvoir de Dakar ? En tout cas c’est ce que laisse entendre les propos de Mamadou Ndoye. Dans un même temps ces propos témoignent d’une mauvaise gestion des ressources de l’Etat par le gouvernement. Macky et les siens dilapideraient l’argent du contribuable sénégalais. L’opposition sénégalaise s’est empressée de crier au scandale devant de tels propos et d’appeler le pouvoir à s’expliquer. De même les Sénégalais se disent choqués par cette annonce. « Macky nous a trahi et menti. Il n’a pas l’envergure nécessaire pour être président de la République », déclare un internaute sénégalais.

Accuser pour se dédouaner

Dans ce même interview Mamadou Ndoye se veut très clair, lui qui affirme : « Lorsqu’il m’a dit cela j’ai considéré que je ne devais pas accepter (…) J’avais alors proposé à un responsable du parti dont je vais taire le nom, de récupérer cet argent et de le verser à la caisse du parti ». Ce morceau de la déclaration de l’ancien sg de la Ligue Démocratique a été interprété comme un moyen de se soustraire du scandale qu’il voudrait orchestrer. C’est du moins l’avis de certains internautes qui préfèrent y voir une malice de l’homme. « J’ai refusé le poste de ministre conseiller et j’ai accepté les quatre millions, tout est dit. Le mensonge c’est quand il dit je n’ai pas tiré d’avantage de ces sommes. Alors qu’elle était l’intérêt d’accepter cet argent ? » S’étonne un Sénégalais.
En affirmant ne pas avoir directement touché cet argent, Mr Mamadou Ndoye voudrait se blanchir les mains tout en rejetant davantage la faute sur Macky Sall. Bien que cette tactique soit trop grosse pour être avalée, elle est passée inaperçue pour beaucoup. Tout le monde a préféré plutôt retenir la proposition de Macky Sall pour acheter la liberté d’un élu. Toutefois il faudrait bien se garder de conclusions hâtives pour l’heure. Il faut raisonnablement attendre les explications du camp Macky Sall avant de porter un jugement sur cette affaire.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Kenya : la commission électorale dans de sales draps

Le chanteur ivoirien Debordeau en passe de battre un record