in

Awards du coupé décalé : Serge Beynaud allume Le Molare

Serge Beynaud est encore passé à côté du prix du meilleur artiste de l’année aux Awards du coupé décalé 2017, un trophée décroché une nouvelle fois par Arafat. S’il se console tout de même avec le prix du meilleur artiste masculin, le mannequin des arrangeurs n’a pas manqué de sortir ses griffes contre Le Molare, le principal organisateur de l’évènement.

La deuxième édition des Awards du coupé décalé n’échappera pas aux critiques, et ce en dépit des dispositions prises par le comité d’organisation pour rassurer l’ensemble des participants. En ligne de mire des critiques, Le Molare, le principal organisateur de l’évènement. Désigné meilleur artiste masculin de l’année 2017, Serge Beynaud a adressé ses félicitations à Dj Arafat qui décroche encore le prix de l’artiste de l’année. Mais le mannequin des arrangeurs ne s’est privé d’apporter quelques critiques sur l’organisation des Awards, des critiques directement adressées à l’artiste Le Molare : « Molare Inter artiste c’était mieux d’envoyer les prix par DHL aux domiciles des artistes comme ça au moins c’est clair que c’est un cadeau bref! Il y a eu + de prix offerts que mérités (c’est mon avis) », a indiqué le patron de Star Factory. Mais encore, l’artiste a remis en cause la crédibilité du Jury instauré sur plainte de plusieurs participants à l’évènement. Suite aux multiples défections aux Awards du coupé décalé, le comité d’organisation avait décidé d’associer l’avis d’un membre du jury dans la désignation des différents vainqueurs. Mais cette mesure n’a pas tout résolu, du moins selon Serge Beynaud.

Le verdict des jurys remis en cause par Beynaud

« On n’a pas vu les critères sur lesquels les jurys ont bara (ont travaillé, ndlr). Le comble, il y a un des jurys qui a dit au micro que les choix qu’ils ont fait sont personnels et ils assument. (Alors qu’un jury doit être impartial). Donc ça servait à quoi de mettre un jury s’il n’y a pas de critères de notations qui sont publiés officiellement. Vous voulez que les jeunes artistes se basent sur quoi pour améliorer leur taf (travail, ndlr) et espérer gagner un jour le gros lot ? », a fait remarquer Serge Beynaud. Pour la petite histoire, l’identité des membres du Jury avait été cachée, du moins officiellement, aux participants afin d’éviter de nouvelles contestations. Leur identité n’a été connue par les artistes que le jour de l’évènement. Mais apparemment leur présence n’a pas permis de taire les critiques, puisque le mannequin des arrangeurs n’a pas digéré les propos de l’un d’eux au cours de la cérémonie. Avec autant de déceptions constatées, il y’a de quoi se demander si le patron de Star Factory s’engagera encore l’année prochaine dans cet évènement, puisque la présence du Jury n’a rien changé à la situation.

Le mannequin des arrangeurs aux prochains Awards du coupé décalé ?

« Perso, je vais toujours soutenir ton évènement même si je ne gagne pas de prix parce que je dois tout au coupé décalé. Mais prends en considération les plaintes des autres qui se sont retirés (sauf Debordo Leekunfa parce que lui là c’est un clown) pour mieux organiser l’année prochaine. Nous on se remet au travail pour reprendre la voiture à DJ Arafat bon courage! », a conclu Serge Beynaud. Malgré ses deux échecs, le mannequin des arrangeurs entend encore participer à cette cérémonie l’année prochaine, promettant de tout faire pour détrôner l’intouchable DJ Arafat.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Attaque au couteau au Maroc : un agent de la circulation routière se fait agresser

DJ Arafat : plus de 100 tubes en 14 ans de carrière