in

PAS COOLPAS COOL

Côte d’Ivoire : nouvelle hausse du prix du carburant

Hausse de l'essence Côte d'Ivoire

Les tarifs du carburant aux différentes stations d’essence viennent de grimper une nouvelle fois en Côte d’Ivoire. Le super qui était vendu à 570 francs Cfa le litre a subi une légère hausse depuis le 2 octobre, une augmentation qui serait liée à la flambée du coût du baril de l’or noir sur le marché international.

En Côte d’Ivoire, le prix du carburant est de nouveau reparti à la hausse, une augmentation qui pour l’instant épargne les acteurs du transport en commun. Depuis le lundi 02 octobre, le tarif du super a connu aux différentes stations d’essence, passant de 570 à 580 francs Cfa le litre. La hausse paraît moins importante que prévue car certains médias annonçaient une hausse de l’ordre de 23 francs Cfa, ce qui ferait passer le prix du carburant super de 570 à 593 francs Cfa (0,90 euro). L’augmentation s’élève donc à la somme de 10 frs et 23 frs comme l’avaient déclaré plusieurs médias. Comme il fallait s’y attendre, cette hausse embarrasse encore les usagers de la route, vu que le tarif de 570 francs Cfa était en vigueur depuis plus d’un an. Mais les usagers du transport en qui utilisent quasiment tous le diesel sont épargnés par cette hausse du prix du carburant, du moins pour l’instant. Pour l’heure, difficile de savoir quand cette augmentation du tarif de l’essence super sera levée, mais à l’évidence cela dépendra en grande partie du prix du baril de pétrole sur le marché international.

Pourquoi la hausse du prix du carburant ?

L’augmentation du tarif de l’essence super en Côte d’Ivoire s’expliquerait par la hausse du coût du baril de pétrole sur le marché international. Alors qu’il s’établissait à 40 dollars, le prix du baril de l’or noir est passé à 52 dollars sur le marché international, soit une hausse de 12 dollars. Conséquence de cette flambée, les prix aux stations d’essence ont subi une légère hausse, une situation déplorée par de nombreux automobilistes qui souhaitent plus d’engagement de la part du gouvernement pour une maîtrise effective des prix du carburant, et cela en dépit des agitations auxquelles pourraient être confrontées le marché international.
Toute la question qui se pose à présent, c’est de savoir si cette hausse pourrait avoir des répercussions sur le prix des denrées alimentaires ou même affecter les acteurs du transport en commun. Pour l’instant, il est trop tôt pour évoquer une quelconque hausse des coûts de certaines denrées alimentaires sur les locaux en raison de cette augmentation du prix du carburant, étant donné que les prix pratiqués pour le diesel sont maintenus à leur ancien niveau. Aussi, il est très peu probable que l’on assiste également à une flambée des tarifs du transport pour l’instant, car le prix du diesel reste inchangé aux différentes stations d’essence. Seule certitude, certains automobilistes ivoiriens commencent déjà à subir les conséquences de cette hausse, sans savoir quand est-ce cette mesure exceptionnelle appliquée sera levée.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Top artiste ivoirien

Classement des 5 artistes coupé décalé les plus populaires

Les cinq meilleurs buzz de la semaine