in

Côte d’Ivoire: 21 mouvements pro-Soro exigent la libération de Soul to Soul

En attendant la position officielle de Guillaume Soro sur l’affaire Soul to Soul en Côte d’Ivoire, les mouvements de soutien au président de l’Assemblée sortent de plus en plus de leur tanière. Dans une déclaration commune dévoilée jeudi, 21 associations proches de l’ancien premier ministre ont exigé la libération ‘‘immédiate’’ de Kamaraté Souleymane.

En Côte d’Ivoire, l’arrestation de Soul to Soul fait toujours la une des grands journaux. Si le président de l’Assemblée Nationale ne s’est pas encore officiellement exprimé sur l’incarcération de son directeur du protocole, les mouvements de son soutien au président de l’Assemblée Nationale ne comptent pas jouer les observateurs. Le jeudi, plus de 20 mouvements proches de Guillaume Soro ont donné leur position sur l’affaire de cache d’armes qui oppose Soul to Soul à la justice ivoirienne via une déclaration commune. A en croire ces associations, Kamaraté Souleymane aurait été arrêté dans le seul but de faire ‘‘du chantage politique’’ à leur mentor qui n’est autre que le président de l’Assemblée Nationale : « Sans faire ombrage à la justice et à la manifestation de la vérité, toute la vérité, nous pensons, au vue des conditions qui entourent cette arrestation et incarcération, qu’il s’agit ni plus ni moins d’un chantage et procès politique qui vient en rajouter à l’acharnement que nous constatons depuis ces derniers temps contre le Président Guillaume SORO. ». S’exprimant à travers une lettre ouverte depuis la prison, Soul to Soul a avait également indiqué que c’était son ‘‘patron’’ qui en réalité était visé à travers cet ‘‘acharnement politique’’ dont il est fait l’objet depuis la découverte de la cache d’armes à son domicile de Bouaké. Kamaraté Souleymane est même allé jusqu’à affirmer que ce sont les armes cachées à son domicile qui ont servi à installer Alassane Ouattara au pouvoir.

La déclaration des pro-Soro sur l’affaire Soul to Soul

« KONE KAMARATE SOULEYMANE dit Soul To Soul est connu pour être l’un des plus fidèles collaborateurs du Président Guillaume SORO depuis des décennies. A cet effet, nous, Mouvements et Associations engagés pour la cause du Président Guillaume SORO, réunis de façon extraordinaire apportons notre soutien indéfectible à cet homme loyal qui s’est battu pendant des années avec ses compagnons pour l’avènement de la démocratie, la liberté, l’Etat de droit et la justice sociale couronné par l’accession du Président Alassane Ouattara à la magistrature suprême. Sans faire ombrage à la justice et à la manifestation de la vérité, toute la vérité, nous pensons, au vue des conditions qui entourent cette arrestation et incarcération, qu’il s’agit ni plus ni moins d’un chantage et procès politique qui vient en rajouter à l’acharnement que nous constatons depuis ces derniers temps contre le Président Guillaume SORO. Sinon, comment comprendre que malgré l’interdiction de sortie du pays respectée par Soul To Soul, celui-ci soit écroué. Devant cet état de fait, nous mouvements de soutien à GKS :
– marquons notre inquiétude face à cette dérive politico-judiciaire qui vient détruire tous les efforts consentis par les ivoiriens pour aboutir à la stabilité sociale, l’union et la consolidation d’une véritable démocratie, gage d’une paix durable ;
– appelons à la libération immédiate de M. KONE KAMARATE SOULEYMANE dit Soul To Soul, Directeur de Protocole du Président de l’Assemblée nationale.
Cher frère Soul To Soul, sache que tu n’es pas et tu ne seras jamais seul. Reste digne comme tu l’as toujours été dans cette épreuve ! Garde en mémoire cette parole de ton patron, notre leader le Président Guillaume SORO : « n’arrive à l’homme que ce que Dieu permet ». Ton combat n’est et ne sera pas vain. Pour terminer, nous mouvements de soutien à GKS appelons tous nos militants et sympathisants au calme et à la sérénité. Nous les invitons surtout à continuer de répandre partout le message de pardon et de réconciliation prôné par le Président Guillaume SORO.
Fait à Abidjan le 12 Octobre 2017
Pour la Coordination des Mouvements et Associations de soutien à GKS
KOUIA Oulou Franck Wilfried ».

L’heure du divorce entre pro-Soro et pro-Ouattara au RDR ?

L’affaire Soul to Soul pourrait bien être à l’origine du divorce déjà en cours entre les partisans de Guillaume Soro et ceux du président Ouattara au sein du RDR. Bien avant la convocation de Soul to Soul et son arrestation, plusieurs proches du président de l’Assemblée Nationale ont été évincés du gouvernement et des hauts postes de responsabilité qu’ils occupaient au sein de l’administration. L’affaire Kamaraté Souleymane sera probablement la goutte d’eau qui fera déborder le vase car le procureur de la République a indiqué dans son communiqué qu’un mandat d’arrêt et de dépôt a été lancé contre toutes les personnes impliquées dans cette affaire de cache d’armes avec en ligne de mire, de nouveaux proches de Guillaume Soro.

1 Point ou Zéro ?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 100.000000%

Côte d’Ivoire – Maroc : Hervé Renard en inspection à Abidjan

Coupé décalé: Arafat, Beynaud, Debordo…voici dernières les nouveautés