in

Coupé décalé: Debordo Leekunfa sort encore une nouveauté

Une semaine après la sortie de son tube ‘‘Moutoualé’’, Debordo Leekunfa enchaîne encore avec une nouveauté. S’il est considéré comme l’une des plus grandes voix du coupé décalé, ses fans n’ont pas manqué de lui reprocher cette lenteur à sortir des singles. Apparemment le message des fans a été entendu puisque le second tube du Dj verra le jour une semaine après ‘‘Moutoualé’’.

Aucun répit pour les artistes coupé décalé qui enchaînent les nouveautés depuis le début du mois de septembre. Si Arafat et Serge Beynaud se sont respectivement signalés avec ‘‘Fiston’’ et ‘‘Matta Swag’’, Debordo Leekunfa qui avait déjà égayé ses fans avec ‘‘Moutoualé’’ il y’a seulement une semaine, frappe encore un gros coup avec un nouveau tube : « Akou L’arrangeur on se capte à 21h chez Stelair pour mon nouveau son ‘‘Everybody hate me’’ », a déclaré Debordo mardi. En langue française, le nouveau single du Maîtré-maîtré s’intitule ‘‘Tout le monde me hait’’. Cette nouvelle sortie intervient avant la bombe promise par l’artiste, une tuerie qui devrait voir le jour le 9 novembre prochain selon la date indiquée par l’artiste. Mais avant le tube tant attendu, le Maîtré-maîtré entend faire plaisir à ses fans qui lui ont longtemps reproché de mettre trop de temps dans la sortie de ses singles. Déterminé à reconquérir sa place au sein du coupé décalé, Debordo Leekunfa resté une année hors de la scène musicale en raison de son accident sort ainsi trois nouveautés en l’espace de 5 mois, dont deux tubes sortis en seulement une semaine.

‘‘Everybody hate me’’, Debordo seul contre tous?

Pas besoin d’être devin pour savoir que le nouveau single de Debordo Leekunfa semble s’adresser particulièrement à certaines stars du coupé décalé. En ligne de mire, Le Molare, l’organisateur principal des Awards du coupé décalé. L’entente qui frisait entre les deux hommes a laissé place à de graves tensions depuis la désignation d’Arafat Dj comme artiste de l’année aux Awards du coupé décalé. Debordo n’a pas digéré le fait que cette distinction qui est la plus importante de l’évènement soit décernée à Arafat, alors que celui-ci n’avait remporté aucun autre prix dans les catégories du meilleur concept ou encore de l’artiste masculin de l’année. Pour protester contre ce qu’il considère comme une injustice, Debordo a d’abord cassé son premier trophée gagné aux Awards à son domicile avant de récidiver quelques jours plus tard avec le trophée de l’édition 2017. L’artiste DJ a tout d’abord fracassé le trophée avant de la jeter au fonds de la lagune, arguant que Le Molare aurait tout mis en œuvre pour l’empêcher de décrocher le trophée de l’artiste de l’année. Le titre ‘‘Everybody hate me’’ qui signifie donc ‘‘tout le monde me hait’’ serait donc une réponse au Molare qu’il considère comme son principal détracteur au sein du coupé décalé. Quoi qu’il en soit, Debordo est bel et bien de retour sur la scène musicale après une longue absence.

Pourquoi Debordeau a raison de casser le trophée des Awards ?

Fraude fiscale : Christiano Ronaldo risque 7 ans de prison