in

Retour héroïque de Guillaume Soro en Côte d’Ivoire

Guillaume Soro, le président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire est rentré au pays dimanche soir après plusieurs missions parlementaires effectuées au Maroc, au Luxembourg et en Russie. Retour triomphal du PAN accueilli dimanche soir en héros à l’aéroport Felix Houphouët Boigny où il s’est également prêté aux questions des journalistes.

Le retour héroïque de Guillaume Soro en Côte d’Ivoire fait ce lundi la une de la presse ivoirienne. Après une mission parlementaire de plusieurs mois qu’il l’a conduit au Maroc, au Luxembourg et en Russie, le président de l’Assemblée Nationale a finalement rejoint les liens à Abidjan dans la nuit du dimanche. Avant de recevoir les accueils chaleureux de la foule, Guillaume Soro a était face à un parterre de journalistes ivoiriens et des médias étrangers : « mes premiers sentiments sont des sentiments de joie de retrouver mon pays. Et je voudrais remercier les uns et les autres qui ont tout fait pour garder le contact avec nous. Je suis venu pour prendre toute ma place dans le jeu politique, pour non seulement contribuer du mieux que je peux à l’apaisement, et aussi, fidèle à l’engagement que j’ai pris depuis le début de l’année, à continuer à travailler à la réconciliation et à la paix en Côte d’Ivoire », a déclaré le président de l’Assemblée Nationale ivoirienne. Durant cette brève allocution en présence de ces soutiens, en l’occurrence l’ancienne ministre Affoussy Bamba Lamine, Alain Lobognon et Sidiki Konaté, Guillaume s’est également exprimé sur l’affaire qui oppose Soul to Soul à la justice ivoirienne et aussi l’état de ses relations avec le président Alassane Ouattara.

Les relations entre Ouattara et Soro ‘‘sont bonnes’’

« En ce qui concerne mes relations avec le président de la République, je peux vous assurer qu’elles sont bonnes. Je m’emploierai en toute humilité à faire en sorte que ma relation avec le président de la République soit toujours bonne. », a lancé Guillaume Soro. Rappelons que plusieurs rumeurs avaient laissé entendre que les relations entre le chef d’Etat et le président de l’Assemblée Nationale étaient marquées par de nombreuses tensions, l’une des raisons pour lesquelles l’ancien premier ministre ivoirien n’aurait pas été nommé dans le nouveau bureau exécutif du RDR lors du 3e congrès du parti qui s’est tenu en septembre dernier. Et plus récemment, des rumeurs faisaient état d’une possible destitution de Guillaume Soro de son poste de président de l’Assemblée Nationale, des rumeurs qui ont été démenties par le gouvernement ivoirien. Preuve que frise l’entente entre lui et le président Ouattara, le PAN a annoncé qu’il ira rendre visite au chef de l’Etat dans les jours à venir : « dans les prochains jours, avec beacoup d’humilité j’irai voir le président de la République pour parler avec lui », a poursuivi Guillaume Soro.

Le PAN se fie à la justice concernant l’affaire Soul to Soul

Si plusieurs mouvements proches de Guillaume Soro ont condamné l’arrestation de Soul to Soul et aussi appelé à sa libération, le président de l’Assemblée Nationale s’est quant à lui gardé d’exprimer la moindre opinion sur cette affaire : « En ce qui concerne mon collaborateur qui est détenu à la MACA, vous comprendrez que je ne puisse me prononcer sur une question qui est pendante devant la justice. Je ne veux pas avoir ici à livrer des Etats d’âmes, mais en ma qualité de président de l’Assemblée Nationale, il est de mon devoir de faire confiance en la justice de mon pays. », a fait savoir Guillaume Soro aussi persuadé qu’il ‘‘se trouvera toujours des magistrats pour dire le droit, de travailler dans le sens de la maturité de notre système judiciaire’’. Pour conclure cette brève conférence accordée à la presse à son retour, Guillaume Soro a une nouvelle fois insisté sur la nécessité d’aller à la paix et à la réconciliation, car selon lui ‘‘certains ont intérêt à ce qu’il n’y ait pas la paix. Quand la paix existera, ils n’existeront pas’’.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

La cellule 39 de Côte d’Ivoire lance un ultimatum à l’Etat

Comment Respecter Les Droits De L’Homme En Côte D’ivoire ?