Accueil ACTUALITÉ Sam l’Africain gravement malade (document médical)

Sam l’Africain gravement malade (document médical)

L’opposant ivoiro-libanais Sam l’Africain est incarcéré à la MACA depuis le mois de mars, condamné pour avoir tenu des « propos xénophobes » à l’égard du président Ouattara. Selon un document médical diffusé sur les réseaux sociaux ce vendredi, Mohamed Jichi toujours en prison serait actuellement gravement malade, au point même où son état nécessiterait une évacuation dans des centres spécialisés.

L’opposant Sam l’Africain est gravement malade, du moins si l’on en croit un document médical publié ce vendredi sur les réseaux sociaux. Condamné le 31 mars dernier à 6 mois de prison ferme et une amende de 500.000 francs Cfa (760 euros) pour avoir tenus des « propos xénophobes » visant particulièrement le président Alassane Ouattara, Sam Mohamed Jichi n’est toujours pas sorti de prison. Ce 27 octobre, une photo de l’opposant ivoiro-libanais étendu sur un lit d’hospitalisation circule actuellement sur la toile. Cette photo est appuyée par la copie d’un dossier médical signé par un médecin de la MACA, la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan. Le document indique que Sam l’Africain souffre de plusieurs maladies en dépit des traitements qu’il a reçus de la part des médecins de la Maison d’Arrêt : « hypertension artérielle avec cardiopathie, sciatique droite, goutte, obésité morbide, baisse d’acuité visuelle » sont entre autres les maladies dont serait atteint l’opposant ivoirien. Le document médical présenté comme celui de Sam l’Africain indique en conclusion que « son état de santé très précaire nécessité des soins adéquats en cardiologie, neurologie, rhumatologie, médecine digestive, etc ». Ces informations sur l’Etat de santé de Sam Mohamed Jichi révélées ce vendredi sur les réseaux sociaux n’ont toutefois pas encore été confirmées officiellement, elles sont donc çà prendre avec quelques réserves pour l’instant. Mais à en juger par les différentes maladies énumérées sur le document, l’opposant ivoiro-libanais a grandement besoin d’une prise en charge dans des centres médicaux spécialisés, s’il est réellement malade comme le laisse clairement entendre le dossier médical présenté comme le sien.

> Lire aussi  Les footballeurs les mieux payés 2017: qui a le plus gros salaire à l’OM ?

Sam l’Africain toujours incarcéré

En nous fondant sur la décision rendue par la justice ivoirienne le 31 mars dernier lors de son procès, Sam l’Africain arrêté il y’a plusieurs mois de cela devrait actuellement respirer l’air de la liberté. Cela va faire bientôt 7 mois que la condamnation de l’opposant ivoirien a été prononcée, mais ce dernier n’a toujours pas quitté la Maison d’Arrêts et de Correction d’Abidjan. Fin juin dernier, le décès de Bonfils Todé en juin dernier puis la mort d’Assié Jean Kouatchi, tous deux des pro-Gbagbo incarcérés à la MACA avaient suscité l’indignation et la colère des partisans de l’ancien président ivoirien. Quoi qu’il en soit, les raisons de la détention de Sam l’Africain alors qu’il achève le 7e mois de sa détention à la MACA sont pour l’instant un mystère. Lors d’un meeting tenu dans la commune de Yopougon, Sam Mohamed Jichi comme il se fait appelé à l’Etat civil avait affirmé je cite : « Si je suis libanais alors Alassane (le président Ouattara, ndlr) est burkinabè. Parce qu’Alassane et moi on a le même statut. Il est ivoirien, je suis ivoirien. Il a une partie ivoirienne, j’ai une partie ivoirienne. Mais, lui, sa femme n’est pas ivoirienne. Moi au moins, ma femme est ivoirienne. ». Ces propos lui ont valu une condamnation de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 500.000 francs Cfa le 31 mars dernier à Abidjan.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.