in

Côte d’Ivoire : « L’Africa Sport » maintient le rythme, l’Asec se relance

Commencé le 14 octobre, le championnat de Côte d’Ivoire vient de connaitre sa 3e journée le weekend écoulé.

A cette étape, les intentions et les ambitions sont déjà clarifiées de part et d’autre. Les clubs attendus pour figurer dans le top du classement ont bel et bien répondu présents, à quelques exceptions près. Dans le même temps, il y a des déceptions, mais aussi de belles surprises pour ce début de championnat.

L’Africa Sport, après des années d’errance, semblent avoir retrouvé sa superbe d’antan. A ce stade de la 3e journée, le club maintient le rythme à la tête du championnat. Son rival historique, l’Asec d’Abidjan, d’ailleurs champion en titre restait sur de mauvaises notes. Ce weekend, il a pu se relancer grâce à une précieuse victoire. A présent, passons en revue la 3e journée du championnat de ligue 1 de football.

Le trio de tête maintient le cap

Après avoir remporté son 17e trophée de la coupe nationale le 6 août dernier, l’Africa Sport a pris en otage la tête du classement de football. Le samedi 28 octobre les Rouge et Vert sont venus à bout de l’Asi d’Abengourou par le score de 2 buts à 0 au stade Felix Houphouët Boigny. Avec cette 3e victoire en autant de match, l’Africa reste en tête tout en gardant ses cages inviolées. Quant à l’Asi il aura raté l’occasion d’enchainer une deuxième victoire. Les académiciens de l’AFAD font aussi bien que l’Africa Sport National, eux qui ont disposé du stade d’Abidjan sur le même score de 2 buts à 0. Le club bassamois de Moosou FC arrive également à maintenir le cap. En battant le Séwé Sport de San Pedro par 1 but à 0 à domicile il signe une deuxième victoire successive.

Les clubs qui se relancent ou suivent au pas

Cette 3e journée fut marquée par la victoire de tous les clubs qui recevaient. A ce titre, le WAC, Wiliamsville Athletic Club, s’est relancé en disposant du moribond AS Tanda 1 but à 0. Grâce à cette victoire il prend la 6e place devant l’ASEC 7e. En effet, les Mimosas ont enregistré leur première victoire de la saison. Ils sont venus à bout de Bassam par 3 buts à 0 au stade Felix Houphouët Boigny hier dimanche. Quant à San Pédro FC et Bouaké FC ils ont respectivement battus le Sporting Club de Gagnoa et la Société Omnisport de l’Armée par le même score de 1 but à 0.

Les mauvais départs

L’AS Tanda comme on l’a dit, a enregistré sa deuxième défaite après celle de la deuxième journée contre Moossou. Avec un seul petit point, le double championnat de Côte d’Ivoire en 2015 et 2016, s’est installé à la 11e place. La plus grosse tâche du tableau est incontestablement le Séwé Sport de San Pedro, triple championnat de Côte d’Ivoire (2012-2013-2014). Toujours pas de victoire pour les Séwéké contrairement à l’autre club de la ville portuaire, le San Pedro FC.
Le classement à l’issu de la 3e journée
1-Africa Sports 9 pts
2-AFAD 9 pts
3-Moossou 7 pts
4-San Pedro 6 pts
5-Bouaké 6 pts
6-WAC 5 pts
7-Asec Mimosas 4 pts
8-Sporting Gagnoa 4 pts
9-Bassam 4 pts
10-ASI d’Abengourou 3 pts
11-AS Tanda 1 pts
12-SOA 1 pts
13-Séwé Sport 0 pts
14-Stade d’Abidjan 0 pts
La 4e journée s’annonce très disputée au regard des rencontres et des enjeux. Pour les lanternes rouges que sont le Séwé Sport et le stade d’Abidjan quintuple championnat de Côte d’Ivoire dans les années 1960 et 1970. L’intérêt de cette journée sera aussi de voir si l’Africa Sport et l’AFAD poursuivront sur leur lancée ou si l’un d’entre eux concédera l’avance à l’autre. L’AFAD devra se rendre dans l’Indénié pour y affronter l’ASI d’Abengourou alors que l’Africa reçoit le Séwé Sport. Pour ce dernier match, si sur le papier l’Africa devrait l’emporter, dans la réalité se sera peut être difficile. Le duel de deux titans promet toujours des étincelles même si l’un est annoncé très amoindri.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

WAMECA 2017: quelle contribution du SYNAPPCI au métier de journalisme?

Tentative d’assassinat: Dj Arafat présente des preuves contre Debordo