in

Côte d’Ivoire: les braqueurs de la Sotra écroués, 1 mort

Fin de cavale pour 2 des braqueurs du fourgon de la Sotra il y’a de cela une semaine dans la commune de Port-bouët. Les forces du CCDO qui se sont engagé dans une chasse à l’homme pour retrouver la trace de ces individus a finalement réussi à les interpeller dans un village situé à proximité de Mankono dans le nord-ouest de la Côte d’Ivoire.

L’enquête sur le braquage du fourgon blindé de la Sotra a conduit les forces du CCDO à Mankono, ville située dans le nord-ouest de la Côte d’Ivoire : « Ce jour (mardi 31 octobre, ndlr) deux équipages du bureau enquête CCDO partis d’ Abidjan aux trousses de malfrats depuis 4 jours , se sont rendus dans le village de LINGUEREKORO sur la route de Mankono où ils ont appréhendé deux grands braqueurs auteurs de plusieurs vols dans la capitale économique dont celui du fourgon blindé de la SOTRA. », a souligné le Centre de Commandement des Décisions Opérationnelles sur sa page Facebook. Selon le CCDO, les deux braqueurs écroués dans le cadre de l’enquête répondent aux noms de ‘‘FOFANA CHEICK OUMAR né le 14/10/1986’’ qui affirme être un commerçant, et de ‘‘COULIBALY DRISSA né le 01/05/1979’’. D’après l’unité de lutte contre le grand banditisme, l’interpellation des deux braqueurs ne s’est pas fait de façon pacifique. Les forces de sécurité ivoirienne déployées dans le village de Linguerekoro aux trousses des bandits ont dû faire face à la résistance des braqueurs qui ayant constaté la présence du CCDO, ont répondu par des coups de feu : « A la vue des Éléments du CCDO, les quidams ont automatiquement ouvert le feu entraînant la riposte des Équipages », explique l’unité de lutte contre le grand banditisme. Mais la riposte des forces de sécurité ivoirienne a été fatale à l’un des braqueurs. Le dénommé Coulibaly Drissa sera tué lors des échanges de tirs avec les éléments du CCDO, tandis que le second aura plus de chances, même si c’est la fin de cavale pour lui.

Bilan des perquisitions

Après l’opération, les braqueurs du fourgon blindé de la Sotra ont pris la fuite avant d’être interpellés plus tard sur la route de Mankono, à plus de 450 kilomètres d’Abidjan. Selon les informations fournies par le CCDO, les braqueurs qui avaient élus domicile dans le village de Linguerekoro s’étaient réfugiés au domicile d’un charlatan de la localité. Après avoir écroués les quidams, les forces de l’ordre ont procédé à la perquisition du domicile, étant entendu que les braqueurs s’étaient enfuis il y’a une semaine avec un butin de 23 millions de Francs Cfa. Au cours de la perquisition, les forces de sécurité mettront la main sur ‘‘des effets personnels aux braqueurs, des armes et un sac à dos d’amulettes et autres gris-gris’’. En revanche, l’unité de lutte contre le grand banditisme n’a pas précisé dans son communiqué si le butin dérobé à la Société de Transport Abidjanais (Sotra) a été retrouvé. Seule certitude, les individus à l’origine de ce braquage sont désormais hors d’état de nuire. Toutefois, certaines sources indiquent qu’ils y’auraient encore d’autres membres de la bande dispersés dans la nature, étant donné que certains rapportent que le braquage a été commis par 5 hommes et non 2.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Le SYNAPPCI à Accra plaide pour le renforcement de la liberté d’expression

Franc Cfa

Franc Cfa : un artiste ivoirien désavoue la monnaie