in

Rencontre Ouattara et Bédié: le parti unifié, une question de temps?

Le président Ouattara a rencontré mardi son aîné, le président Henri Konan Bédié à sa résidence située dans la commune de Cocody. Au cours des échanges entre les deux alliés, plusieurs sujets ont été abordés, parmi lesquels la mise en place du parti unifié.

La mise en place du Parti Unifié RHDP était l’un des principaux sujets abordés par le président Ouattara lors de la visite rendue mardi en fin d’après-midi à son aîné, le président Henri Konan Bédié. Durant les échanges qui ont duré près d’une heure, les deux personnalités politiques ont une nouvelle fois manifesté leur volonté d’aller vers la création du parti unifié, et cela en dépit de quelques tensions qui avaient dans une certaine mesure fragilisé l’alliance. Pour passer de l’acte à la parole, « les deux hautes personnalités ont décidé de mettre sur pied un ‘‘Comité de Haut Niveau’’ qui travaillera à cette tâche en ce qui concerne le manifeste de ce parti unifié. Ce Comité proposera également, selon le Président de la République, les statuts, le règlement intérieur ainsi que les étapes à franchir pour y arriver. », explique la Présidence de la République dans un communiqué rendu mardi soir sur sa page officielle Facebook. Les deux principales formations politiques qui constituent le RHDP, à savoir le RDR et le PDCI, disposent ainsi d’environ deux bonnes années pour ratifier le texte, c’est-à-dire avant la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Si le Comité de Haut Niveau qui sera chargé de rédiger le manifeste de création du parti unifié n’est pas encore mis sur pied, le PDCI a d’ores et déjà affiché son intention d’être aux commandes en 2020. Un nouveau bureau exécutif a été mis en place pour les prochaines batailles électorales à venir. Cette rencontre entre le président Ouattara et son aîné Henri Konan Bédié est un signe d’apaisement après la sortie médiatique de certains du RDR qui affirmaient déjà leur intention de rester au pouvoir encore en 2020.

Le parti unifié, mythe ou réalité ?

A titre de rappel, le président Alassane Ouattara avait annoncé la création du parti unifié pour mars-avril 2016, un délai qui ne sera pas respecté. Si en théorie la fusion de la coalition RHDP semble moins compliquée, dans la pratique le RDR comme le PDCI ont tous les deux du mal à faire quelques concessions. A en juger par le message véhiculé par certains cadres du Rassemblement Des Républicains, le parti d’Alassane Ouattara devrait encore perpétuer son règne à la tête du pays, pour parachever les grands chantiers lancés par le président ivoirien. Quant au PDCI qui avait accepté de soutenir une candidature unique du RHDP en 2015, il n’entend pas se contenter des seconds rôles comme c’est le cas depuis le premier mandat d’Alassane Ouattara. Dans une interview accordée il y’a quelques mois au journal Jeune Afrique, le président Bédié avait affirmé qu’en 2020 le candidat du RHDP serait issu des rangs du PDCI. Dans un environnement où aucune des deux formations ne veut accepter de faire des concessions, il est clair que la création du parti unifié semble beaucoup plus passer pour un mythe qu’une réalité.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Franc Cfa

Franc Cfa : un artiste ivoirien désavoue la monnaie

Tottenham Réal Madrid

LDC: Tottenham assomme le Real, tous les résultats du mercredi