in

Côte d’Ivoire : désormais le pays importe l’électricité du Ghana

électricité du Ghana

Si on attendait dire que la Côte d’Ivoire vendait de l’électricité au Ghana il y’a quelques années, les rôles sont désormais inversés depuis quelques temps. Un officiel ghanéen vient de confirmer l’information selon laquelle le voisin ivoirien lui achète désormais du courant.

Les rôles s’inversent tristement

Si la Côte d’Ivoire fournissait le Ghana en électricité les années passées, ce n’est désormais plus le cas depuis quelques mois, si l’on en croit les révélations d’un officiel ghanéen. Cette information pour le moins surprenante a été révélée par Abdul-Hamid, le ministre ghanéen chargée de l’information à l’occasion de la signature d’un mémorandum entre le gouvernement ghanéen et le célèbre magazine Business Year :

« la situation du courant électrique dans notre pays est stable. Auparavant, nous devions importer du courant de la Côte d’Ivoire afin de compléter notre production, aujourd’hui nous exportons du courant vers la Côte d’ivoire, après 7 mois passés au pouvoir »,

a déclaré le ministre ghanéen. En revanche, Abdul-Hamid n’a pas donné de plus amples précisions sur la quantité d’énergie que le pays vendrait à son voisin ivoirien, mais le ministre ghanéen de l’information se félicite de l’auto-dépendance de son pays sur le plan énergétique, une auto-dépendance qui lui permettrait désormais d’exporter du courant vers d’autres pays dont la Côte d’Ivoire. Quant au gouvernement ivoirien, il se garde pour l’instant de tout commentaire sur ces révélations choc du ministre ghanéen sur la situation énergétique du pays. Mais seule certitude, ces révélations risquent de créer une colère noire chez les populations ivoiriennes qui depuis des années déplorent un prix chère du coût de l’électricité en Côte d’Ivoire et aussi la fourniture de certaines localités reculées du pays en courant.

La Côte d’Ivoire victime d’une infructueuse politique énergétique

Les ivoiriens sont encore nombreux à se demander comment la Côte d’Ivoire arrive à exporter de l’énergie alors que certaines localités ne sont pas encore fournies en électricité. Quoi qu’il en soit, le gouvernement ivoirien gagnerait surement à revoir sa politique énergétique menée en Côte d’Ivoire, du moins si l’on se fie à l’exemple de son voisin. Cette autosuffisance du Ghana en électricité est le fruit d’une bonne stratégie mise en place par le nouveau président ghanéen, SEM Nana Akufo Addo. Seulement 7 mois après son arrivée au pouvoir à l’issue de sa victoire à la présidentielle, le nouveau chef d’Etat ghanéen a réussi à mettre fin à la dépendance du Ghana vis-à-vis de la Côte d’Ivoire sur le plan énergétique. Si le gouvernement exporte désormais du courant en provenance du voisin ghanéen, les risques de voir grimper les coûts de l’électricité dans les mois à venir sont donc réels. Rappelons qu’une hausse du coût de l’électricité de l’ordre de 3% a été annoncée par le gouvernement et mise en vigueur au mois de juillet. La Côte d’Ivoire qui exporte du courant au Mali et dans d’autres pays de la sous-région gagnerait à s’inspirer du modèle ghanéen pour permettre aux régions les plus reculées d’avoir accès au courant.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ellen Johnson Sirleaf

Mombasa plage

Mombasa : le plus beaux portails de l’Afrique de l’est