in

LOL

Agrobusiness : Des négociations secrètes entre l’Etat ivoirien et Yapi Christophe

Les négociations secrètes se poursuivent toujours entre Christophe Yapi et le gouvernement sur le dossier en Côte d’Ivoire. Après l’ouverture de la médiation avec les autorités ivoiriennes, une délégation du PDG était récemment à Abidjan pour s’accorder avec la présidence ivoirienne sur les modalités d’un prochain tête-à-tête dans la capitale ivoirienne.

Quelque chose se trame en coulisses

Christophe Yapi et le gouvernement avancent peu à peu vers un accord sur le dossier de remboursement des souscripteurs. Depuis la France, le PDG de Monhévéa.com avait lancé le mois dernier des négociations avec le gouvernement ivoirien en vue du remboursement des personnes ayant souscrits à cette activité© auprès de sa structure. Bien que les détails de cet arrangement secret entre Christophe Yapi et la justice ivoirienne n’avaient pas été dévoilés, le patron d’Agronomix avait fait part de son intention de rembourser les quelques 36000 souscripteurs qui figurent sur sa liste. Il y’a de cela quelques jours, a eu lieu une rencontre en France entre un collaborateur de Guillaume Soro et une délégation de Yapi Christophe. A l’issue des échanges, les deux parties se seraient séparés sur un éventuel accord pour une rencontre à la Présidence, rencontre dont la date n’a pas encore été fixée. Après cette entrevue au palais présidentiel, la délégation du PDG d’Agronomix en Côte d’Ivoire aura une rencontre avec les souscripteurs « pour expliquer le mode opératoire » du remboursement. Mais cette rencontre se fera sans Christophe Yapi toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Mais selon les bruits qui courent dans son entourage, le PDG de Monhévéa serait prêts à rembourser ses 26.000 souscripteurs sur la base du capital investi et non du solde disponible, comme c’est actuellement le cas avec l’opération de remboursement mise en place par l’Etat.

Des souscripteurs qui pourront récupérer leur investissement dans l’Agrobusiness

Si les négociations entre Christophe Yapi et gouvernement ivoirien aboutissent, il y’a de fortes chances de voir les souscripteurs de Monhévéa et d’Agronomix en Côte d’Ivoire entrer en possession de leur capital investi à 100%, du moins selon ce qu’aurait laissé entendre le camp Yapi. A défaut de toucher des RSI grâce à leur placement, certains souscripteurs pourront au moins récupérer leur mise de départ, ce qui est loin d’être le cas de certains investisseurs. Dans l’opération de remboursement toujours en cours, certaines personnes ne toucheront que 30 à 40% de leur mise de départ. C’est le cas des personnes ayant souscrits auprès de la structure Ivoire Champs. Les souscripteurs de cette société agrobusiness en Côte d’Ivoire ne toucheront que 34,25% de leurs investissements.

Un accord qui pourrait sauver Yapi Christophe

En marge des négociations entre le camp Yapi Christophe et les autorités ivoiriennes pour le remboursement des souscripteurs, il y’a bien sûr la question du mandat d’arrêt émis contre le PDG de Monhévéa. Si les discussions aboutissent, il pourrait peut-être rembourser ses souscripteurs à 100% mais qu’en sera-t-il du mandat d’arrêt émis contre lui ? Difficile de savoir si le gouvernement va revenir sur sa décision car Christophe Yapi est poursuivi non seulement pour détournement de fond mais aussi pour blanchiment d’argent.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : Christophe Yapi prépare un arrangement avec la justice ivoirienne

Bénin : Le pays élargit la liste des pays exempts de visas sur son territoire