in

Bénin : Le pays élargit la liste des pays exempts de visas sur son territoire

La République du Bénin vient d’élargir sa liste des pays africains exempts de visa pour une entrée sur son territoire. Cette ouverture du territoire béninois à de nouveaux états africains est la concrétisation d’engagement pris par le président Patrice Talon il y’a de cela plusieurs mois.
Le Bénin s’ouvre à l’Afrique

La liste des pays exempts de visa pour le Bénin s’est, depuis peu élargie, à d’autres Etats africains, en plus des états membres de la CEDEAO :

« J’ai décidé que le Bénin n’exigera plus de visas à d’autres africains »,

avait affirmé le chef d’Etat béninois en août dernier. Patrice Talon est donc passé de l’acte à la parole sur ce dossier puisque qu’une trentaine de pays africains verront désormais leurs citoyens entrer et sortir du territoire béninois sans qu’il ne leur soit exigé de présenter des visas. Par le passé, seuls les 14 pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest étaient autorisés à circuler librement sur les 114 763 km² du territoire béninois (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Cap-Vert). Mais cette liste vient d’être élargie à de nouveaux pays africains, passant des Etats de l’Afrique centrale à ceux de l’Afrique Australe. Grâce à cette ouverture vers l’extérieur, la République béninoise entend se positionner comme un symbole de l’intégration africaine. En exemptant d’autres pays africains de visa sur le passeport d’entrée sur son territoire, le Bénin devient donc la première nation de l’espace francophone africain à élargir l’entrée de son territoire à 44 pays.

Un visa d’entrée au Bénin limité pour certains pays

Contrairement aux 14 autres pays membres de la CEDEAO dont les citoyens peuvent circuler librement comme bon leur semble grâce aux accords de libre échange qui lie les états membres de l’organisation, les autres pays ne bénéficieront que d’un visa d’entrée avec un séjour limité. En dehors des citoyens de la CEDEAO, tous les autres pays africains exempts de visa pour le Bénin ne pourront y rester que pour un court séjour de 90 jours, c’est-à-dire 3 mois.

Liste des nouveaux pays exempts de visa pour le Bénin

Afrique du sud
Angola
Botswana
Comores
Cameroun
République Centrafricaine
République du Congo
République démocratique du Congo
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gabon
Guinée Equatoriale
Kenya
Lesotho
Madagascar
Malawi
Maurice
Mozambique
Namibie
Ouganda
Rwanda
Sao-Tomé et Principe
Seychelles
Somalie
Swaziland
Tchad
Tanzanie
Zambie
Zimbabwe
Comme nous l’avons rappelé, il ne s’agit que d’un séjour court d’une durée de 90 jours, seuls les ressortissants de la CEDEAO ont le droit d’excéder ce délai sur le territoire béninois. En plus de faire du Bénin un symbole de l’intégration africaine, le président Patrice Talon entend également faire de son pays un véritable hub du tourisme en Afrique. Cette décision devrait donc permettre au Bénin de galvaniser son secteur touristique et aussi d’attirer d’éventuels investisseurs étrangers sur son sol. Une politique d’ouverture vers l’extérieur qui a autant d’avantages que d’inconvénients, faut-il aussi le rappeler.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Agrobusiness : Des négociations secrètes entre l’Etat ivoirien et Yapi Christophe

Rachidi Abdoul accusé d’avoir tué son cousin pour accomplir un rituel