in

Eléphants de Côte d’Ivoire: après Wilmots, enfin un entraîneur ivoirien ?

Le départ de Marc Wilmots laisse le poste de sélectionneur des éléphants vaquant. Pour l’instant, c’est silence radio du côté de la fédération mais l’éventualité qu’un entraîneur ivoirien succède au belge est depuis en plus évoquée.

Les éléphants de Côte d’Ivoire auront-ils enfin un entraîneur ivoirien aux commandes après le limogeage de Marc Wilmots par la FIF ? C’est en tout cas la grande question que de posent nombre de supporters ivoiriens pour qui la solution idéale serait de confier les rênes de l’équipe nationale à un sélectionneur de nationalité ivoirienne. L’élimination de la Côte d’Ivoire à domicile face au Maroc lors de la dernière journée des éliminatoires du mondial 2018 et, quelques mois avant, l’élimination de la sélection au premier tour de la CAN 2017, sont les arguments mis en avant par les ivoiriens qui soutiennent le recrutement d’un sélectionneur ivoirien. Pourtant, de 2007 à 2017, la Côte d’Ivoire n’a connu que deux sélectionneurs ivoiriens. En 2012, il y’a eu François Zahui qui a conduit les éléphants en finale de la CAN 2012 sans encaisser le moindre but dans la compétition. Mais après le sacre de la Zambie d’Hervé Renard lors de la séance des tirs aux buts, la fédération ivoirienne de football a limogé l’ivoirien alors qu’il avait la meilleure défense de la CAN 2012. Le second entraîneur ivoirien qui a coaché les éléphants entre 2007 et 2017 était Kamara Ibrahim, l’actuel sélectionneur des cadets de la Côte d’Ivoire. Mais la nomination de Kamara Ibrahim n’était que provisoire, juste le temps de permettre à Marc Wilmots de poser ses valises à Abidjan en mars dernier. Hormis ces deux entraîneurs ivoiriens, la fédération ivoirienne de football a toujours privilégié des sélectionneurs étrangers dont les services sont bien souvent très couteux.

Un retour de Zahui est-il possible ?

Limogé sans aucune raison valable par la FIF selon l’avis de certains supporters ivoiriens, François Zahui présente un profil idéal pour le poste de sélectionneur des éléphants. Lors de la coupe d’Afrique des Nations 2012 remportée par la Zambie, l’ivoirien n’avait perdu aucun match tout au long de la compétition. Aussi, les éléphants n’avaient encaissé aucun but dans cette compétition sous l’ère Zahui dont la seule défaite qu’il connaîtra aura lieu lors des séances de tirs aux buts. Malgré ce bilan assez satisfaisant, la fédération de football n’a jamais évoqué l’éventualité de rappeler François Zahui pourtant réclamé par les supporters.

Une chance pour Kamara Ibrahim

Le sélectionneur des éléphants cadets présente aussi un profil idéal pour le poste de sélectionneur des éléphants de Côte d’Ivoire. Lors de son règne intérimaire, il avait redonné confiance aux éléphants en battant la Russie en match amical par le score de 3 buts à 0. Avec les éléphants cadets, il aussi fait ses preuves, mais le dernier mot revient à la fédération ivoirienne de football. Pour l’heure, il est trop tôt pour évoquer un nouvel appel à candidature pour le poste d’entraineur de la sélection ivoirienne. La FIF pourrait dans un premier temps nommer un entraîneur intérimaire avant de se lancer à la recherche de sélectionneur pour les éléphants, en espérant que cette fois les sélectionneurs ivoiriens seront privilégiés comme le souhaitent tant de nombreux supporters.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Mondial 2018 : les 32 équipes connues

Côte d’Ivoire : Ouattara Gnonzié sans concession pour le régime de Ouattara Alassane